Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Qui est Marie Ekeland, la future présidente du CNNum ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Cofondatrice de l'association France Digitale et du fonds d'investissement Daphni, Marie Ekeland va diriger le Conseil national du numérique. Elle siègeait déjà au CNNum depuis février 2016. 

Qui est Marie Ekeland, la future présidente du CNNum ?
Qui est Marie Ekeland, la future présidente du CNNum ? © Laetitia Duarte Filet - L'Argus de l'Assurance

Mounir Mahjoubi met fin à plusieurs semaines de rumeurs. Le secrétaire d'Etat au numérique a confirmé au journal Le Monde que Marie Ekeland allait prendre la présidence du Conseil national du numérique (CNNum), après que l'organisme est resté de (trop) nombreux mois sans dirigeant(e). On apprend d'ailleurs dans le quotidien que cette nomination intervient après que trois vice-présidents du Conseil national du numérique ont claqué la porte. 

 

Figure de la French Tech

Pour l'heure, Marie Ekeland, membre du CNNum depuis février 2016, n'a fait aucune déclaration officielle. A 42 ans, elle est l'une des figures de la French Tech. C'est elle qui a cofondé l'association France Digitale à l'été 2012 avec Marc Menasé. Objectif de l'initiative : créer une interface entre les entrepreneurs et les investisseurs et faire la promotion active de l'économie numérique auprès des pouvoirs publics.


 

Spécialiste du capital-risque

Cette implication est directement liée à son domaine de prédilection : le capital-risque. Marie Ekeland est actuellement associée au fonds d'investissement Daphni qu'elle a cofondé en mars 2015, après avoir exercé pendant neuf ans en tant qu'associée du fonds Elaia Partners, une société de capital-risque focalisée sur l'économie numérique. De par ce parcours, elle siège ou a siégé au sein de nombreux conseils d'administration de start-up. Pêle-mêle : Parrot, Showroomprivé, Criteo, Teads, Allmyapps ou encore Scoop.it.

Le monde du financement des start-up, Marie Ekeland l'a découvert par hasard. Dans un portrait dressé en 2012, nos confrères de l'Usine Nouvelle racontent : "Alors qu’elle cherche sa voie professionnelle en 2000, elle rencontre Xavier Lazarus, le responsable du capital-risque chez CPR (devenu Crédit agricole private equity). Elle cherche une jeune entreprise prometteuse dans laquelle travailler. Il lui propose une nouvelle aventure: la création d’Elaia Partners".

 

Nourrie aux Maths et à l'informatique 

Sa carrière, Marie Ekeland l'avait débutée bien loin du monde des start-up en prenant un poste d'informaticienne au sein de la banque américaine JPMorgan en 1997. "Elle passe un an au cœur du réacteur, à New York, durant les années d’or de la banque d’affaires, puis rentre à Paris en 1998 pour diriger une petite équipe support. Elle a 23 ans", raconte L'Usine Nouvelle.

Après cette première expérience, elle prend une année sabbatique pour passer un diplôme à l'Ecole d'économie de Paris. Elle était déjà diplômée de l'Université Paris Dauphine en sciences de l'informatique et en mathématiques. Une matière appréciée dans la famille. Son père, Ivar Ekeland, est un mathématicien de renommée mondiale.

 

Le numérique comme liant social ?

Malgré son parcours, Marie Ekeland ne voit pas uniquement le numérique sous le prisme économique. Lors de la campagne présidentielle de 2017, elle avait confié à L'Usine Digitale : "Là où la société s'est emparée des outils numériques, les institutions et représentants politiques restent en retard. II manque une vraie vision politique. Le numérique est une opportunité pour sceller un nouveau pacte social et sociétal". Parviendra-t-elle à donner cette impulsion grâce à ses nouvelles fonctions ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale