Randstad croque Monster et ses technologies de recrutement en ligne

Le géant de l'intérim et du recrutement néerlandais Randstad (29750 employés pour 19,2 milliards d'euros de CA en 2015) a annoncé le rachat de la plateforme américaine Monster.

Si les deux marques devraient perdurer, les entreprises ne vont certainement pas se priver de faire data commune.

Partager
Randstad croque Monster et ses technologies de recrutement en ligne
Trump, la mascotte de Monster dans les locaux de l'entreprise.

Randstad a annoncé ce 9 août avoir signé un accord définitif en vue de l'acquisition du site d'emplois en ligne Monster. Le groupe d'intérim et de recrutement néerlandais paiera 3,40 dollars par action en cash, ce qui valorise le jobboard américain créé en 1999 et présent dans 40 pays à 429 millions de dollars (soit 386,8 millions d'euros). Avant ce rachat, l'action de Monster au New York Stock Exchange était à 2,77 dollars.

Randstad, qui nous avait confié en mars dernier vouloir s'auto-ubériser, démontre encore une fois par ce rachat sa volonté de ne pas se faire doubler par la vague d'innovations qui émerge dans le secteur du recrutement.

A lire aussi : Les 50 start-up françaises à suivre pour numériser ses recrutements

Le PDG de Randstad a assuré que pour le moment Monster continuerait à opérer sous sa propre marque tout en vantant les complémentarités de la plateforme américaine avec son entreprise.

En revanche, les deux groupes n'hésiteront certainement pas à mutualiser leurs données pour améliorer leurs algorithmes de correspondance entre les besoins des entreprises et collectivités et leurs bases de candidats. Car en proba comme en big data, plus il y a de points, plus le résultat est pertinent.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS