Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité augmentée : Magic Leap s'ouvre aux développeurs

Vidéo La start-up Magic Leap, qui travaille en secret sur une technologie de réalité augmentée depuis 2010 et dans laquelle ont notamment investi Google et Qualcomm, s'apprête à sortir de sa phase de R&D et s'ouvre aux développeurs pour l'occasion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité augmentée : Magic Leap s'ouvre aux développeurs
Réalité augmentée : Magic Leap s'ouvre aux développeurs © Magic Leap

La start-up américaine Magic Leap, qui développe une technologie de réalité augmentée basée sur la projection de champs lumineux directement sur la rétine de l'utilisateur, a annoncé le 2 juin lors de la conférence EmTech du MIT Technology Review le lancement de sa plate-forme de développement. Les développeurs intéressés peuvent d'ores et déjà s'inscrire pour recevoir le kit de développement (SDK), dont la sortie se fera "prochainement" et qui sera compatible avec les moteurs 3D Unity et Unreal.

L'entreprise, très discrète jusqu'à présent, a été repérée en octobre dernier grâce à l'investissement par Google, Qualcomm, Andreessen Horowitz et quelques autres de plus de 540 millions de dollars. Magic Leap a d'ailleurs annoncé que la majeure partie des fonds qu'elle a levé ont été utilisé pour construire une usine de 28 000 m2 en Floride qui fabriquera les puces qui équiperont ses casques de réalité augmentée. Rony Abovitz, son fondateur, a déclaré qu'ils sortaient de la phase de R&D pour entamer le développement du vrai produit.

Un futur concurrent d'HoloLens ?

La raison de cette usine dédiée ? Il n'existe pas de technologie disponible dans le commerce qui puisse faire ce dont Magic Leap a besoin. Un détail qui évoque les déclarations de Microsoft concernant sa propre initiative dans la réalité augmentée, avec Windows Holographic et le casque HoloLens. Lors de sa présentation en janvier 2015, la firme de Redmond avait elle aussi indiqué avoir dû développer une puce spécifiquement conçue pour son nouveau produit.

Le principe de base derrière les deux technologies, sur lesquelles peu d'informations ont filtré pour le moment, semble également similaire. Magic Leap définit son système comme utilisant un "Dynamic Digitized Lightfield Signal", c'est à dire un signal lumineux envoyé directement sur la rétine de l'utilisateur (au lieu d'être projeté sur du verre, comme avec Google Glass) pour lui permettre de mélanger très naturellement le réel et le virtuel. On pourrait presque se demander si la fuite dans la presse de l'existence de Magic Leap en octobre n'a pas poussé Microsoft a dévoilé ses plans plus tôt que prévu quelques mois plus tard.

Ci-dessous, une vidéo conceptuelle produite par Magic Leap en mars 2015 :

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media