Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Remue-ménage chez les sous-traitants taïwanais des PC "tout-en-un"

Étude Le déclin des PC "tout-en-un", qui intègrent l'unité centrale et le moniteur, se poursuit. Selon Digitimes Research, les ventes devraient reculer de 5% en 2016 à 12,6 millions d’unités dans le monde. Une morosité qui crée un remue-ménage chez les sous-traitants taïwanais chargés de les fabriquer.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Remue-ménage chez les sous-traitants taïwanais des PC tout-en-un
Un PC "tout-en-un" d'Asus. © Asus

Pressentis auparavant comme un marché porteur, les PC "tout-en-un" continuent à subir la crise. Selon Digitimes Research, les ventes de ces machines, qui se présentent juste comme un écran intégrant l’unité centrale de traitement, devraient baisser de 5% en 2016 à 12,6 millions. De 2013 à 2015, elles sont déjà tombées de 14,6 millions à 13,3 millions d’unités.

 

Grand perdant : TPV-Inventa

Certes, cette morosité n’a rien à avoir avec celle qui frappe les PC portables, dont les ventes devraient s’écrouler de 8,5% à 144 millions de pièces, prévoit le cabinet taïwanais. Mais elle est suffisante pour créer un remue-ménage chez les sous-traitants à Taïwan.

 

Ainsi, TPV-Inventa, qui fabrique notamment pour les marques Lenovo, HP, Asus et Toshiba, verrait ses livraisons s’effondrer de 62%, de 2,37 millions de pièces en 2015 à 900 000 unités en 2016. Et l’année 2017 risque de lui être fatale avec un volume prévu de seulement 200 000 unités. Une chute qui devrait le pousser à sortir du marché, estime Digitimes Research.

 

Grand gagnant : Compal Electronics

Les malheurs de TPV-Inventa font le bonheur de Compal Electronics, dont les livraisons vont grimper de 56% à 1,4 million d’unités grâce à l’accroissement des commandes de Lenovo et Asus. L’évolution favorise également Asia Vital Components qui tend à devenir le sous-traitant privilégié de Lenovo. Ses livraisons à la marque chinoise vont quadrupler à 1,2 million d’unités en 2015.

 

Autre bénéficiaire : Inventec, crédité d’une commande de 600 000 pièces de la part de Xiaomi, un nouvel entrant sur le marché des PC. Le dragon chinois des mobiles dispose d’une marque reconnue et d’un réseau de distribution stable en Chine. De quoi assurer de belles perspectives à son sous-traitant.

 

Les sous-traitants Pegatron Technology et Wistron restent peu affectés avec pour chacun une part de marché stable de 10 à 13%. Il en va de même pour Quanta Computer, leader avec 35% de part de marché.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale