Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Retour vers le futur : "Nom de Zeus, on a oublié les Gafa !"

Edito Insolite Le 21 octobre 2015 Marty McFly arrivait dans le futur. Mais ce futur est-il notre présent ? Pas tout à fait. Le réalisateur Robert Zemeckis n'avait juste pas prévu l'ampleur que prendrait un réseau qui commençait à s'ouvrir au grand public lorsque le film est sorti (1989) : internet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dans Retour vers le Futur II, le film de Robert Zemeckis sorti fin 1989, Marty McFly et sa DeLorean font un voyage dans le temps du 26 octobre 1985 au… 21 octobre 2015. Aujourd'hui.

 

Si nous avons tous retenu (enfin, tous ceux qui l'ont vu) les voitures volantes, l'hoverboard et les baskets qui se serrent toutes seules, nous nous souvenons moins que le Marty McFly de 2015 se fait virer par… fax.

Cette scène se passe après une conversation qui ressemble à ce que permettent des outils de type Skype. Sur l'écran apparaissent même des données personnelles sur l'interlocuteur (piochées où ?). Mais à part ça, nulle trace dans ce blockbuster qui a marqué toute une génération de la notion même d'internet et de ce qui en a découlé.

 

Mais où était internet ?

 

Et pour cause, si la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency, aux USA) a imaginé Arpanet (l'ancêtre d'internet) à la fin des années 1960 et que le courrier électronique est né en 1972, le système ne s'est ouvert que progressivement dans les années 1980 avant de devenir le web au début des années 1990.

Dans la boutique d'antiquités face à la mairie de Hill Valley devant laquelle Marty s'arrête, se trouve un ordinateur Apple. La société créée en 1976 par Steve Jobs (qui n'en était plus à la tête quand le film est sorti) était la seule des Gafa qui existait à l'époque. Amazon est née en 1994, Google en 1998 et Facebook en 2004. La valorisation boursière de ces quatre entreprises est aujourd'hui supérieure à celle du CAC40 !

 

Comment imaginer à l'époque que le réseau inventé pour que des chercheurs éloignés les uns des autres puissent travailler deviendrait le poumon de l'économie mondiale ? L'intrigue même du film en tombe par terre : dans cette boutique d'antiquités, Marty achète un Almanach des sports retraçant l'ensemble des victoires sportives entre 1950 et 2000 afin de le ramener en 1985 et faire des paris gagnants… sans doute difficile à trouver aujourd'hui. À moins d'aller sur Google.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.