Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung, Intel et Cisco lancent un nouveau standard open source pour l'internet des objets : IoTivity

L'Open interconnect consortium, emmené par Samsung, Intel et Cisco, a publié une première version du code source du standard IoTivity permettant à des objets connectés de communiquer entre eux. L'All Seen Alliance, formée notamment de Microsoft, LG et Qualcomm, planche sur un standard concurrent, AllJoyn.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung, Intel et Cisco lancent un nouveau standard open source pour l'internet des objets : IoTivity
Samsung, Intel et Cisco lancent un nouveau standard open source pour l'internet des objets : IoTivity © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Le monde de l'internet des objets sera-t-il coupé en deux ? Deux consortiums concurrents, regroupant des poids-lourds de l'industrie, portent des projets de standards et de certifications distincts. D'un côté, il y a Microsoft, Qualcomm et LG, leaders de l'All Seen Alliance, et leur protocole baptisé AllJoyn, déjà présent sur quelques objets du marché (il compte aujourd'hui une centaine de membres). De l'autre, Intel, Samsung, Cisco et GE, réunis au sein de l'Open interconnect consortium (OIC), aux côtés d'une cinquantaine d'entreprises. Seuls une poignée d'industriels, comme Cisco, ADT, McAfee et Lenovo, sont membres des deux collectifs. Précisons qu'un fabricant pourra intégrer les deux standards à son objet s'il le souhaite.

L'OIC, qui avait un peu de retard sur son rival, vient de publier le framework de son propre standard, baptisé IoTivity ("IoT" étant le diminutif d'Internet of Things, soit "Internet des objets"). Il s'agit d'une toute première version qui, en l'état, ne peut pas encore être intégrée à des objets commercialisés, mais est destinée aux développeurs.

Les produits intégrant le code source d'IoTivity devront passer un processus de certification pour afficher le logo sur leur emballage et assurer leur compatibilité. Les premiers produits certifiés IoTivity devraient arriver sur le marché à la fin de l'année 2015.

mêmes philosophies, subtiles nuances

Les deux solutions, IoTivity et AllJoyn, hébergées par la fondation Linux, sont open source et reposent sur une même philosophie. Il s'agit de middlewares (intergiciels) faisant le lien entre des applications informatiques de natures différentes. Ils peuvent supporter plusieurs modes de connectivité sans fil (Wi-Fi, Bluetooth low energy, Zigbee, ZWave) et systèmes d'exploitation.

En revanche, les deux consortiums gèrent la question de la propriété intellectuelle de manière différente. L'Open interconnect consortium oblige ses membres à appliquer le principe de "licence raisonnable et non discriminatoire", c’est-à-dire qu'ils doivent céder les brevets des technologies qu'ils apportent au standard aux autres membres du groupe pour un prix modéré. Ce qui exclut, de fait, une exploitation commerciale de briques technologiques apportées par une entreprise dans le standard. Ce type de pratique est courant dans des organismes de normalisation. Pourtant, l'AllSeen Alliance n'applique pas les mêmes règles, bien que la solution soit également open source. Comme le souligne le site GigaOM, Qualcomm a l'intention de faire du business en cédant les brevets de certaines technologies intégrées dans AllJoyn. C'est peut être ces différences dans la politique de licences qui contribuera à départager les deux standards.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale