Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung revoit à la baisse ses résultats, après les ventes décevantes du Galaxy S6

Le coréen Samsung Electronics a annoncé ce mardi 7 juillet s'attendre à une baisse de ses résultats au deuxième trimestre en raison de retards de production et du moindre succès du Galaxy S6, son dernier smartphone en concurrence avec l'iPhone 6 d'Apple.
mis à jour le 07 juillet 2015 à 14H59
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung revoit à la baisse ses résultats, après les ventes décevantes du Galaxy S6
Samsung revoit à la baisse ses résultats, après les ventes décevantes du Galaxy S6 © Samsung

Samsung revoit ses résultats à la baisse. En raison de retards de production et du moindre succès du Galaxy S6, son dernier smartphone qui subit la concurrence de l'iPhone d'Apple, le groupe sud-coréen a indiqué ce mardi 7 juillet qu'il anticipait un bénéfice opérationnel de 6 900 milliards de wons (5,5 milliards d'euros) sur la période avril-juin, en baisse de 4,03% sur un an. Il s'agit du séptième recul consécutif de ses résultats trimestriels.

 

Le chiffre d'affaires devrait de son côté ressortir à 48 000 milliards de wons, en repli de plus de 8% sur un an mais en hausse de près de 2% par rapport au trimestre précédent. Les analystes évoquent notamment des retards de production pour la version Edge du S6, dotée d'un écran incurvé. Samsung aurait ainsi sous-estimé la demande pour ce modèle. Le groupe aurait lancé la production d'écrans incurvés dans une troisième usine avec deux mois d'avance, ce qui lui permet de doubler les volumes de production mensuels à 5 millions.

 

Une chose est sûre : alors que les S6 et S6 Edge ont permis à Samsung de récupérer en début d'année sa couronne de numéro un mondial des smartphones cédée à Apple au quatrième trimestre 2014 (selon Gartner), ce retour en force n'aura duré qu'un temps. Samsung a déjà abaissé ses prévisions de ventes pour les Galaxy S6 de 50 à 45 millions d'unités vendues en 2015. Le groupe sud-coréen limite toutefois la casse, comme au cours des précédents trimestres, grâce aux ventes de ses puces mémoire en croissance constante, secteur pour lequel il investit des milliards d'euros afin de conserver son avantage.

.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale