Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung va ouvrir un centre d'innovation à Paris et investit dans Sigfox

Samsung va installer à Paris une équipe autour du projet "open cloud", dirigée par le français Luc Julia. Le géant sud-coréen est par ailleurs entré au capital de la start-up Sigfox, avec qui il collabore déjà dans le projet Artik.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung va ouvrir un centre d'innovation à Paris et investit dans Sigfox
Young Sohn, président et Chief Strategy Officer de Samsung Electronics, et Ludovic le Moan, PDG de Sigfox © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Après Facebook qui crée un centre de recherche sur l'intelligence artificielle à Paris, Intel qui installe un centre de R&D sur le thème du big data en Essonne, c'est au tour de Samsung Electronics d'annoncer l'implantation prochaine d'une équipe en France.

 

Le géant coréen va installer un "Strategy & Innovation Center" à Paris, a annoncé son président et Chief Strategy Officer Young Sohn lors d'un événement organisé à la Maison de Mutualité à Paris. Les détails de cette implantation seront connus le mois prochain, à l'occasion d'une visite d'Emmanuel Macron en Corée du Sud.

 

Le ministre de l'Economie était d'ailleurs présent, ce 15 juin, à l'événement Samsung. Il s'est félicité de l'investissement du géant coréen en France. "Cela prouve une fois encore que la France est le bon endroit pour faire de la R&D, a-t-il réagi. Nous sommes attractifs, nous avons de bons ingénieurs, des universités, de la recherche publique et privée et un système fiscal avantageux".

 

Luc julia aux commandes

 

L'équipe qui s'installera à Paris sera emmenée par Luc Julia, un Français recruté par Samsung en 2012, l'un des pères du logiciel de synthèse vocale d'Apple, Siri. Chez Samsung, Luc Julia pilote le projet Sami, une plate-forme cloud permettant de gérer les données issues d'objets connectées et de faire interagir des objets et capteurs. 

C'est la technologie Sami qui est utilisée par  la nouvelle plate-forme "Smartthings open cloud", annoncée par Samsung en mai dernier à l'IoT World de San Francisco. Le futur centre de recherche parisien du sud-coréen continuera d'explorer ces thématiques : cloud, internet des objets, big data.

 

Samsung nouvel actionnaire de sigfox

 

Samsung s'implique d'une autre façon dans l'écosystème français : en soutenant des start-up, comme le lillois Weenat (qui conçoit des capteurs pour l'agriculture), le normand Bodycap (créateur d'une gélule connectée… et le toulousain Sigfox, dont Samsung est désormais actionnaire !

 

Le fonds Samsung Ventures a en effet investi dans le réseau télécom des objets connectés. Le montant de l'opération n'a pas été rendu public, mais on peut imaginer qu'il s'agit d'une prise de participation très minoritaire.

 

Samsung a par ailleurs annoncé que sa nouvelle gamme de modules intégrés Artik sera "Sigfox ready" par défaut. Les fabricants intégrant ces SOC (system on a chip) à leurs objets n'auront donc qu'à activer un abonnement pour les rendre communicants, en bas débit et longue distance. Ce mode de communication pourra cohabiter avec du Bluetooth low energy et du Wi-Fi, soit pour servir de solution de transmission de secours (en cas de coupure d'électricité ou d'internet), soit pour envoyer et recevoir un type d'information très spécifique, peu gourmand en ressources et énergie.

 

A l'avenir, la technologie Sigfox pourrait donc être activée sur des millions de composants Samsung équipant ses propres objets connectés ou ceux de constructeurs-tiers. Une très belle opération pour l'opérateur français.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Ehrsam jean
16/06/2015 10h20 - Ehrsam jean

les contribuables francais vont payer la R&D de Samsung, et d'autres ? je rêve. le CIR est fait pour alléger le cout de R&D des entreprises qui ont une activité en France, du chiffres d'affaire, qui paient des salaires et qui cotisent. Permettre à des monstres mondiaux de bénéficier du CIR sans avoir l'activité sur notre territoire sera t il dans l'esprit de cet avantage ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media