Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Six industriels français créent Confluens pour standardiser la domotique 

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La création de Confluens par CDVI, Delta Dore, Hager, Legrand, Schneider Electric et Somfy vise à favoriser l’interopérabilité entre les équipements domotiques. L’objectif est de lever ainsi un obstacle majeur au décollage du marché.

Six industriels français créent Confluens pour standardiser la domotique
Six industriels français créent Confluens pour standardiser la domotique  © D.R.

Confluens. C’est le nom de la "start-up" qui vient de voir le jour à l’initiative du groupement Ignes, le syndicat professionnel des industries de la domotique en France. Mission : lever l’un des obstacles majeur au décollage de la domotique en favorisant l’interopérabilité entre les différentes solutions aujourd’hui incompatibles. Sa création a été annoncée en clôture de colloque Smart Home, au siège de la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communication) à Paris, le 27 juin 2013.

"Aucune entreprise ne possède aujourd’hui à elle seule toutes les briques permettant le développement d’une maison connectée, estime Xavier de Froment, président d’Ignes. Nous devons favoriser les échanges et les partenariats entre tous les acteurs de la filière." Le développement de la domotique se heurte à l’incompatibilité entre les équipements domestiques issus de différents fournisseurs. Bien qu’il existe un standard au nom KNX adopté par plus de 300 sociétés dans le monde, le marché reste fragmenté entre une multitude de protocoles de communication.

Relever le défi de l’interopérabilité

Confluens est un joint-venture entre six industriels de la domotique : le spécialiste des systèmes de contrôle d’accès CDVI, le leader des automatismes de commande de volets roulants Somfy, le fabricant de dispositifs de contrôle de chauffage Delta Dore, et les fournisseurs d’appareillages électriques de bâtiment Legrand, Schneider Electric et Hager. Basée au siège de la Fieec à Paris, la société est détenue à parité égale par les six fondateurs.

"Le rôle de cette start-up est de développer une couche logicielle, qui permettra aux différents équipements dans la maison de dialoguer entre eux et ce quel que soient les protocoles filaires et sans fil qu’ils utilisent pour communiquer", explique Marcel Torrents, Président du directoire de Delta Dore, et président de la coentreprise.

Initiative ouverte

L’initiative est ouverte à d’autres fournisseurs d’équipements domotiques qui pourront utiliser cette solution d’interopérabilité sous la forme d’un logiciel sous licence ou d’un module électronique à intégrer dans leurs produits. Le modèle économique de Confluens n’est pas encore établi, mais selon Marcel Torrents, la société a vocation à gagner de l’argent. La solution est attendue dans 12 à 18 mois. Le joint-venture dispose d’une structure légère de 4 personnes, mais s’appuie pour le développement et le marketing sur une équipe de 12 personnes détachées par les six membres fondateurs.

Pierre Gattaz, encore président de la Fieec - il va prendre le 3 juillet la tête du Medef - s’est félicité de cette initiative. "Chasser en meute pour gagner ensemble est une démarche courante en Allemagne, estime-t-il. Elle vient de prouver toute son efficacité puisque c’est la prise allemande qui a été choisie comme standard de recharge du véhicule électrique en Europe au grand dam de la prise française que je soutenais. Le fait de réunir nos forces dans la domotique et de travailler ensemble pour garantir l’interopérabilité entre nos produits va conforter une filière d’excellence française. C’est la condition de succès ensuite sur les marchés étrangers."

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale