Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sketchfab lève 7 millions de dollars pour développer l’échange de fichiers 3D

La start-up française Sketchfab installée à New York a convaincu le fonds américain FirstMark Capital d’investir dans sa plateforme. Elle espère développer le nombre d’utilisateurs pour devenir un Youtube de l’échange de fichiers 3D.

mis à jour le 20 juin 2015 à 15H47
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sketchfab lève 7 millions de dollars pour développer l’échange de fichiers 3D
Sketchfab lève 7 millions de dollars pour développer l’échange de fichiers 3D

Nouveau tour de table pour Sketchfab. La start-up française spécialisée dans le partage de fichiers 3D vient de lever 7 millions de dollars pour continuer à développer son modèle. Elle accueille pour cela un nouvel actionnaire, le fonds américain FirstMark Capital, en plus de ses actionnaires historiques.

Installée aux Etats-Unis, où elle a notamment participé à des programmes d’accélération comme TechStars, la jeune entreprise a créé une plate-forme internet d’aide à la création de fichiers 3D puis de partage de ces fichiers. Depuis sa première levée de fonds de 2 millions de dollars en 2013, la plateforme a attiré de plus en plus d’utilisateurs.

"Sketchfab regroupe une communauté de plus de 200 000 créateurs 3D qui ont partagé plus de 300 000 fichiers, explique Alban Denoyel, le cofondateur de la société. Le site reçoit près de 10 millions de pages vues par mois."

 

L’impression 3D et la réalité virtuelle en relais de croissance

 

L’apport de fonds propres devrait maintenant permettre de continuer à développer les fonctionnalités de l’outil de Sketchfab. La jeune société entrevoit en effet de nouveaux relais de croissance pour les prochaines années. "Nous profitons de deux tendances majeures que sont la réalité virtuelle et augmentée, et l’impression 3D, souligne Alban Denoyel. Ces tendances multiplient les débouchés pour nos contenus."

La start-up a noué des partenariats avec des grandes entreprises, qui permettent d’augmenter  sa visibilité. Sketchfab travaille ainsi avec Microsoft sur le développement du HoloLens, son casque de réalité virtuelle. Ses services se retrouvent aussi directement embarqués dans les applications de Photoshop et de Facebook.

 

"Dans cinq ans, on pourra trouver une version virtuelle d’absolument tout sur Sketchfab : des personnes, des objets, des endroits, etc., assure Alban Denoyel. Ces fichiers pourront être utilisés pour de l’embed 3D, de la réalité virtuelle, de l’impression 3D, du jeu vidéo, etc."

Sketchfab reste encore prudent sur la monétisation de ses services. La start-up s’attache encore à construire une base d’utilisateurs la plus large possible pour devenir incontournable sur ce marché, avant de développer des offres payantes.

L’argument convaincant
Sketchfab surfe sur la vague de l’utilisation de fichiers 3D. Reste désormais à transformer l’utilisation de sa plateforme en chiffre d’affaires.

Fiche d'identité de SketchFab

Chiffre d’affaires : non communiqué
Effectif : 16 personnes
Montant de la levée : 7 millions de dollars (environ 6,2 millions d’euros)
Investisseurs : FirstMark Capital, TechStars, Balderton, Partech Ventures et Borealis
Secteur : numérique

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale