Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Skolkovo, la Kremlin Valley à la conquête des nouvelles technologies

Aux quatre coins de la planète, des entrepreneurs tentent de reproduire la dynamique qui a fait de la Californie l'eldorado des sociétés de nouvelles technologies. L’Usine Digitale tire pour vous le portrait de 10 villes qui se rêvent en Silicon Valley. Aujourd'hui partons pour Skolkovo, en Russie.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Skolkovo, la Kremlin Valley à la conquête des nouvelles technologies
Skolkovo, la Kremlin Valley à la conquête des nouvelles technologies © DR

20 kilomètres au sud de Moscou. Depuis décembre 2010, les grues et les camions de chantier sont devenus la norme dans la commune rurale de Skolkovo. Un parc technologique ultramoderne, spécialisé dans les technologies de l’informatique et de la télécommunication pousse au milieu de la campagne.

Des géants des TIC s’installent à Skolkovo :
  • Microsoft : la multinationale informatique américaine développe et vend des systèmes d’exploitation et des logiciels. En perte de vitesse, elle a installé à Skolkovo un centre de R&D.
  • Siemens, groupe allemand high tech devrait prochainement installer un pôle de R&D dans le science park de Skolkovo. Le gouvernement russe a promis au groupe des exonérations fiscales.
  • Cisco, entreprise informatique américaine vend du matériel de réseau et des serveurs. Elle a ouvert un centre technologique dans le hub russe mi-2013.
  • IBM, géant américain du matérial informatique, a signé en 2012 un accord de collaboration dans le domaine de la R&D avec cinq sociétés Russes. Le programme sera mis en place au centre de l’innovation de Skolkovo.


Le projet a été lancé en grande pompe par Dimitri Medvedev en 2009, lorsqu’il était à la tête du pays. Mais contrairement à Seversk, une cité des sciences sibérienne bâtie pendant l’ère soviétique, Skolkovo est ouverte sur l’extérieur. La preuve ? L’Institut pour la Science et la Technologie, l’un des organes phares du projet, a été conçu en partenariat avec le MIT. Selon ses fondateurs, il serait le premier centre russe à intégrer de façon si étroite la recherche et l’entreprenariat.

Les dangers de la corruption

Le gouvernement a investi des sommes colossales dans le développement de ce hub technologique : Dimitri Medvedev y a engouffré 3 milliards de dollars. Vladimir Poutine a quant à lui promis en 2013 une rallonge de 3,74 milliards, dont le versement sera échelonné jusqu’en 2020. Le Kremlin veille étroitement sur l’utilisation de ce pactole pour éviter la corruption. En avril 2013, le siège du centre d’innovation de Skolkovo (un site de 400 hectares dédié à l’entreprenariat) a été perquisitionné par la police russe, dans le cadre d’une enquête portant sur le vol de près de 750 000 dollars.

Mais cette surveillance étroite ne semble pas déranger les entrepreneurs : Skolkovo hébergeait déjà, en septembre 2013, près de 1000 start-up. Selon le Financial Times, un cinquième d’entre elles seraient rentables. 25% des brevets déposés en Russie en 2013 venaient de cette Kremlin Valley.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale