Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Spring Technologies lève 5 millions d’euros pour industrialiser sa R&D

Pour lancer sa nouvelle technologie de rupture et poursuivre son internationalisation, Spring Technologies vient de réaliser une augmentation de capital de 5 millions d’euros. L’éditeur de logiciel spécialisé dans l’optimisation des capacités de production fait entrer à son capital le fonds Aerofund, en plus de CM-CIC Capital Innovation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Spring Technologies lève 5 millions d’euros pour industrialiser sa R&D
Spring Technologies lève 5 millions d’euros pour industrialiser sa R&D © Images_of_Money - Flickr - C.C.

L’éditeur de logiciel pour optimiser la production des usines va passer la vitesse supérieure. Spring Technologies vient de lever 5 millions d’euros auprès de CM-CIC capital innovation, son actionnaire historique depuis 2003, de CM-CIC capital privé (une autre filiale de CM-CIC Capital) et du fonds Aerofund, le fonds d’investissement abondé par les industriels de l’aéronautique et géré par ACE Management.

La levée de fonds a par ailleurs été complétée par un prêt à l’innovation de Bpifrance de 800 000 euros.

"Nous voulons accélérer notre innovation et la performance de nos produits, confie Gilles Battier, le PDG de Spring Technologies. Nous travaillons notamment sur une solution de rupture pour l’an prochain."

Spring Technologies développe des logiciels destinés à optimiser les capacités de production des machines à commande numérique. Ses solutions permettent notamment aux ingénieurs méthodes des usines de simuler la fabrication pour la rendre plus productive et plus sûre. Près de la moitié de son chiffre d’affaires est réalisé dans le secteur de l’aéronautique, le reste dans l’automobile, l’énergie et le médical.

Une technologie de rupture en stock

Depuis deux ans, la PME de 10 millions de chiffre d’affaires travaille sur des projets de recherche collaboratifs dans le cadre des pôles de compétitivité Systematic et Astech, avec d’autres industriels et des laboratoires de recherche, afin de développer de nouveaux produits. "Fort de ces travaux de recherche fondamentale, nous allons pouvoir mettre en œuvre l’industrialisation et la mise sur le marché de notre nouvelle technologie."

L’argument convaincant
Le nouveau produit, qui devrait faire l’objet d’un dépôt de brevets, devrait permettre à Spring Technologies d’accélérer sa croissance.
Avec une ambition forte. La PME prévoit de doubler son chiffre d’affaires dans les cinq ans et d’augmenter son effectif de 20 %. Le dirigeant de la PME voit notamment un gisement de croissance élevé auprès des PME françaises.

"Le parc machine français a une moyenne d’âge de 18 ans, contre 6 ans en Allemagne, rappelle Gilles Battier. Nous sommes convaincus que si l’industrie française ne se modernise pas, elle ne pourra pas se développer. Avec des technologies numériques, il est possible d’améliorer la productivité plus vite."

La levée de fonds va également permettre à Spring Technologies de poursuivre son internationalisation. La PME réalise aujourd’hui 30 % de son chiffre d’affaires à l’international. "C’est la partie de notre activité qui croît le plus, remarque Gilles Pottier. Nous voulons renforcer nos implantations actuelles en Allemagne, en Chine et aux Etats-Unis."

L’éditeur de logiciel n’exclut pas, par ailleurs, de recourir à des acquisitions pour poursuivre sa croissance. Ses deux actionnaires l’ont déjà prévenu qu’ils étaient prêt à le suivre en remettant au pot si nécessaire.

Arnaud Dumas

Spring Technologies en chiffres


Chiffre d’affaires : 10 millions d’euros

Effectif : 100

Montant de la levée de fonds :

Investisseurs : CM-CIC Capital innovation, ACE Management, CM-CIC Capital privé

Secteur d’activité : éditeur de logiciel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale