Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Stimulé par de nouveaux concurrents, YouTube planche sur une offre par abonnement

YouTube réfléchit à faire évoluer son modèle économique en injectant une dose de contenus par abonnement. Le modèle publicitaire 100% gratuit a atteint ses limites et de puissants concurrents, comme Facebook et Twitter, et des challengers comme Vessel, ne cachent pas leurs ambitions sur la vidéo.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Stimulé par de nouveaux concurrents, YouTube planche sur une offre par abonnement
Stimulé par de nouveaux concurrents, YouTube planche sur une offre par abonnement © YouTube

YouTube, succès d'audience (avec plus d'un milliard de visiteurs par mois), tourne en rond (et cela n'a rien à voir avec l'arrivée des vidéos à 360°). Le site n'est pas encore un succès financier. Les forts coûts d'infrastructure de la plate-forme pèsent sur ses revenus, et le visionnage de ses vidéos sur des sites tiers ne lui profite que très peu. L'émergence de nouveaux concurrents, comme Facebook (qui ne cache plus ses ambitions en matière de vidéo, et dispose d'une belle force de frappe publicitaire) ou Vessel (un service payant, sans publicité) le poussent à réagir.

des "paywalls" sur les chaines youtube

Google a informé ses partenaires le 8 avril qu'il avait l'intention de lancer une offre par abonnement sans publicité (à l'image de Vessel, justement) dans les prochains mois. Le géant américain présente ce changement comme une manière, pour les créateurs de contenus, de "mieux monétiser leurs œuvres" en créant des "paywalls" sur leurs chaines.  Aucune fourchette de prix ni date de lancement n'a été annoncée, même si le site The Verge évoque un abonnement autour de 10 dollars par mois. D'après une lettre que le site Business Insider s'est procurée, les partenaires de YouTube sont fortement incités à opter pour les nouvelles conditions du site, sous peine de voir une partie de leur catalogue basculer en "vidéo privée" ou de perdre les revenus liés à la publicité.

Ce n'est pas la première fois que l'hypothèse d'une version payante de YouTube est avancée. En 2013, YouTube planchait déjà sur des chaines payantes. Et le géant américain se prépare à lancer à grande échelle YouTube Music Key, une plate-forme dédiée à la musique permettant d'écouter des morceaux (y compris hors ligne) et de visualiser des clips de façon illimitée, sans publicité.

une chance pour le "nouveau" dailymotion ?

Dailymotion, qui sera bientôt propriété du groupe Vivendi, se pose les mêmes questions que YouTube sur la façon de faire évoluer son modèle économique, même si le français dispose déjà de canaux de VOD payante.  Mais à court terme, le site de partage de vidéo français compte conserver un modèle gratuiit, financé par la publicité.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media