Stratasys lance une imprimante 3D dédiée à la fabrication de prothèses et implants dentaires

Stratasys vient d'annoncer le lancement de l'imprimante J5 DentaJet qui offre une importante capacité de production de pièces dentaires grâce à sept nouvelles résines, dont certaines sont biocompatibles. Elle permettrait aux professionnels de santé de produire au minimum 5 fois plus de prothèses et d'implants que les imprimantes concurrentes.

Partager
Stratasys lance une imprimante 3D dédiée à la fabrication de prothèses et implants dentaires

Stratasys élargit sa gamme d'imprimantes 3D avec la J5 DentaJet dédiée aux laboratoires dentaires pour la fabrication de prothèses et d'implants, telles que des bridges ou des couronnes. Cette nouvelle machine s'accompagne de nouvelles résines, dont certaines sont biocompatibles. Le prix de l'imprimante n'a pas encore été dévoilé.

Produire 5 fois plus de pièces
Grâce à sa technologie PolyJet, qui consiste à déposer des petites gouttes de photopolymères liquides sur un plateau d'impression, Stratasys affirme que J5 DentaJet permet aux professionnels de produire au minimum 5 fois plus de pièces que les machines concurrentes. L'entreprise américaine Formlabs a lancé en novembre 2019 sa Form3B qui répond à une dizaine d'applications dentaires.

La J5 DentaJet dispose d'un grand plateau d'impression ce qui permettrait de fabriquer jusqu'à 41 implants par jour. Elle est également capable de traiter jusqu'à cinq matériaux, y compris le matériel de support, ce qui simplifie le travail du praticien qui n'a pas besoin de recourir à différentes imprimantes pour chaque partie de la pièce. Par exemple, un implant dentaire comprend un modèle opaque rigide supérieur et inférieur, un masque gingival souple et un guide chirurgical biocompatible. Ce qui fait dire à Osnat Philipp, responsable de l'équipe consacrée à la santé au sein de Stratasys, que "c'est un monstre de productivité".


L'imprimante a été testée par NEO Lab, un laboratoire orthodontique installé dans le Massachusetts. En plus d'obtenir une finition de meilleure qualité, l'entreprise affirme que la J5 DentaJet permet de traiter efficacement de grands volumes de pièces. Un aspect très important puisque NEO Lab doit répondre à la demande de 3000 cliniques dentaires et orthodontiques aux Etats-Unis. "Nous produisons jusqu'à 600 appareils par jour", détaille Christian Saurman, le PDG de l'entreprise.

Un marché de 9,5 milliards de dollars
Stratasys s'adressait déjà au marché de l'impression 3D dentaire qui est en pleine expansion. Il devrait atteindre une valeur de 9,5 milliards de dollars d’ici 2027. L'entreprise fabrique déjà la J700 Dental, spécialisée dans la production de gouttières d'alignement transparentes, des appareils orthodontiques amovibles qui sont de plus en plus utilisés car plus discrets.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS