Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Surface Pro : le pari réussi de Microsoft

Microsoft vient de présenter ses résultats trimestriels. Si le bilan général est mitigé, en partie suite à l'acquisition de la division mobiles de Nokia et à la réorganisation du groupe, il témoigne du succès de la Surface Pro 3, l'ordinateur au format tablette fabriqué par la firme de Redmond.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Surface Pro : le pari réussi de Microsoft
Surface Pro : le pari réussi de Microsoft © D.R. - Microsoft

Microsoft a présenté lundi 26 janvier ses résultats financiers pour le second trimestre de l'année fiscale 2015. Le chiffre d'affaires est en hausse de 8% par rapport au même trimestre l'année dernière, atteignant 26,47 milliards de dollars. La marge brute est également en hausse de 1%, représentant 16,33 milliards de dollars. Le résultat d'exploitation a en revanche baissé de 2%, tombant à 7,78 milliards.

Cette baisse est en partie attribuée par Microsoft aux 243 millions de dollars de dépenses causées par sa réorganisation interne et son intégration de l'ancienne division mobile de Nokia au sein du groupe.

La Surface Pro plébiscitée

C'est du côté des Surface Pro que vient la bonne surprise. Le chiffre d'affaires de la division Devices and Consumer a augmenté de 8%, principalement grâce aux ventes de la Surface Pro 3, dernière née de la gamme d'ordinateurs au format tablette de Microsoft. Celles-ci ont augmenté de 24% par rapport à l'an dernier, générant un chiffre d'affaires de 1,1 milliard de dollars. Les ventes de smartphones ont quant à elles totalisé 2,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, incluant 10,5 millions de smartphones Lumia vendus. Une augmentation de 30% par rapport au même trimestre l'année dernière.

La Xbox One va mieux mais reste en difficulté

La Xbox One a de son côté vécu une année difficile face à la PlayStation 4 de Sony. Si les baisses de prix agressives sur la console ont permis à Microsoft de vendre 6,6 millions d'unités sur le trimestre (Xbox One et Xbox 360 combinées), elles ont aussi occasionné une baisse du chiffre d'affaires de 20%. Et les ventes restent malgré tout en baisse de 10% par rapport aux 7,4 millions d'unités écoulées à la même époque l'année dernière.

Windows dans le creux de la vague

Le chiffre d'affaires associé aux licenses de Windows a baissé de 13%, retrouvant son niveau d'avant le cycle de remplacement de Windows XP en entreprises. Ce cycle avait été initié par l'arrêt au 8 avril 2014 de la maintenance de Windows XP par Microsoft. Windows Phone a également connu une baisse de CA de 61%, principalement dû à l'arrêt des royalties que payait Nokia à Microsoft avant son acquisition.

Cloud first

Ces baisses ont été compensées en partie par le CA du cloud, qui a lui augmenté de 114%, porté principalement par Azure, Office 365 et Dynamics CRM Online. Il a atteint 5,5 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires lié aux licenses Office grand public est cependant en baisse de 25%, conséquence entre autres de la transition vers l'offre par abonnement d'Office 365. De son côté, le chiffre d'affaire lié au référencement payant (SEA) sur Bing a augmenté de 23%. Celui des services et produits serveurs a crû de 9%, porté par SQL Server.

Le business model de Windows reste inchangé

Lors de sa conférence consacrée à Windows 10, Microsoft avait annoncé la gratuité des mises à jour pendant un an pour les utilisateurs disposant de Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1. Microsoft a précisé lors de la présentation de ses résultats que cela ne remettrait pas en cause le modèle économique de Windows, la majorité du chiffre d'affaires associé étant générée par l'installation de systèmes d'exploitation sur des machines neuves par les fabricants d'ordinateurs (OEM) partenaires de Microsoft, et pas par les mises à jour sur des versions grand public du système. La sortie de Windows 10 fin 2015 est la prochaine échéance majeure pour l'entreprise, et sera le catalyseur de sa future croissance.

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale