Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Thales se renforce dans la vérification d'identité avec le rachat de OneWelcome pour 100 millions d'euros

Thales rachète OneWelcome pour 100 millions d'euros. Cette entreprise, basée aux Pays-Bas, propose un service de gestion d'identités et d'accès et compte parmi ses clients, Malakoff Humanis et la Banque centrale européenne. L'occasion pour le groupe français de se renforcer sur ce marché. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Thales se renforce dans la vérification d'identité avec le rachat de OneWelcome pour 100 millions d'euros
Thales se renforce dans la vérification d'identité avec le rachat de OneWelcome pour 100 millions d'euros © Picjumbo/Pixabay

Thales annonce ce 12 juillet le rachat de l'entreprise néerlandaise OneWelcome pour 100 millions d'euros. Ses employés rejoindront les équipes du groupe français. Sous réserve de l'obtention des approbations réglementaires, la transaction devrait être finalisée au cours du second semestre 2022.
 

OneWelcome spécialisé dans la CIAM

Basée aux Pays-Bas, cette société fournit une plateforme de gestion d'identités et d'accès pour les clients d'industries leur permettant de connecter en toute sécurité les clients et partenaires commerciaux à leurs services en ligne. En effet, elle permet de s'assurer que seules les personnes autorisées ont accès à certaines données. Elle est utilisée par des entreprises comme Malakoff Humanis, PostNL et la Banque centrale européenne (BCE).

Grâce à cette nouvelle acquisition, Thales souhaite développer "la plateforme de gestion d'identités la plus complète du marché" et de l'étendre à l'international. Il possède déjà un portefeuille de solutions dans ce secteur développées à la suite du rachat de Gemalto en 2019, devenu la filiale "Identité et sécurité numériques" du groupe. Ces solutions sont utilisées actuellement par 30 000 organisations.

1000 recrutements dans la cyber

Thales dispose d'un service de dématérialisation des documents d'identités et titre de sécurité ainsi que des logiciels et équipements de solutions d'identification (capteurs d'empreintes digitales, paumes, visages et iris). Le groupe français souhaite renforcer ses effectifs dans la cybersécurité en recrutant 1000 nouvelles personnes dans les prochains mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.