Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TikTok accepte de payer 92 millions de dollars pour régler un contentieux sur la confidentialité

TikTok a accepté de payer 92 millions de dollars pour mettre fin à des dizaines de poursuites judiciaires alléguant que l'application recueillait illégalement les données personnelles de ses utilisateurs, y compris des informations biométriques, et les partageait avec des tiers dont certains étaient situés en Chine. L'application détenue par ByteDance réfute toujours ces accusations affirmant que Pékin n'a pas de mainmise sur les informations des internautes américains.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TikTok accepte de payer 92 millions de dollars pour régler un contentieux sur la confidentialité
TikTok accepte de payer 92 millions de dollars pour régler un contentieux sur la confidentialité © Flickr - Solen Feyissasolen

ByteDance, propriétaire de l'application de création et de partage de vidéo TikTok, a accepté de payer la somme de 92 millions de dollars dans le cadre d'une affaire relative à la confidentialité des données des utilisateurs, d'après Reuters. Cette décision met fin à une procédure judiciaire de plus d'un an. 

D'après les termes du règlement, TikTok n'enregistrera plus les informations biométriques des utilisateurs ni ne suivra leurs emplacements à l'aide de données de géolocalisation. Il s'est également engagé à cesser d'envoyer les données des utilisateurs américains à l'étranger. Il ne collectera plus non plus d'informations sur les vidéos avant leur publication effective.

Les avocats des plaignants se sont félicités de cette issue. La décision a permis de fournir "une compensation aux utilisateurs de TikTok mais garantit également que TikTok respectera la vie privée de ses utilisateurs à l'avenir", a déclaré l'avocate Katrina Carroll. 

TikTok réfute les accusations
"Bien que nous ne soyons pas d'accord avec les affirmations, plutôt que de passer par de longs litiges, nous aimerions concentrer nos efforts sur la construction d'une expérience sûre et joyeuse pour notre communauté", a déclaré TikTok. L'application affirme que les autorités chinoises ne peuvent pas accéder aux données des internautes, qui sont gérées par une équipe située sur le sol américain. 


Depuis décembre 2019, plusieurs dizaines de personnes situées dans l'Illinois avaient déposé des recours contre TikTok arguant que l'application "aspirait clandestinement de vastes quantités de données personnelles", y compris des données biométriques, et les transférait en Chine sans leur consentement à des fins de publicités ciblées. Les plaintes ont été fusionnées au sein d'une même procédure. 

Une collecte illégale des données des mineurs
Ce n'est pas la première fois que TikTok accepte de verser une somme d'argent pour mettre fin à une procédure sur la protection des données. En février 2019, il a été condamné au paiement d'une amende de 5,7 millions de dollars pour avoir mal protégé les données personnelles des mineurs dans le cadre d'un litige avec la Federal Trade Commission (FTC), en charge de l'application du droit de la consommation et du contrôle des pratiques antitrust aux Etats-Unis

En parallèle, depuis plusieurs mois, l'administration Trump contraignait ByteDance à vendre ses activités américaines sous peine d'interdiction sur le territoire, et ce en raison de la menace supposée qu'elle pose pour la sécurité nationale américaine. Un accord semblait avoir été trouvé avec Oracle et Walmart pour la reprise de l'application. Mais l'arrivée de Joe Biden au pouvoir a rebattu les cartes et la vente forcée de TikTok n'est plus d'actualité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.