Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Travail du dimanche… Amazon pourrait changer la donne

Pour l’instant, rien ne prouve qu’interdire le travail du dimanche dans les magasins de distribution de bricolage profiterait au e-commerce au détriment des magasins physiques. Mais le numérique doit entrer dans les éléments de reflexion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Travail du dimanche… Amazon pourrait changer la donne
Travail du dimanche… Amazon pourrait changer la donne © Scottish Government - Flickr - c.c.

Interdire le travail du dimanche dans les magasins de distribution de bricolage ou de cosmétique profiterait-il à Amazon ? Rien n’est prouvé. Pour l‘instant du moins, il n’y a qu’aux États-Unis que le géant américain du e-commerce peut livrer en quelques heures des produits frais.

Mais avec l’ouverture de son super entrepôt Lauwin-Planque de 90 000 m2 à Douai qui - avec ceux de Saran, près d’Orléans (ouvert en 2007), de Montélimar, dans la Drôme (en 2010), de Sevrey, en Saône-et-Loire (en 2012) - porte à 4 le nombre de ses sites logistiques en France, Amazon pourrait bien un jour liver aussi au bricoleur du dimanche le pinceau qui lui manque !

Car depuis fin 2012, Amazon.fr a aussi son rayon bricolage. Un succès, selon Romain Voog, PDG d’Amazon France : "Un secteur testé aux États-Unis, mais qu’on a localement proposé de lancer en France. Et qu’on adore, car on peut accueillir sur notre place de marché des producteurs français qui ont du mal à se faire référencer dans les centrales d’achat des grands distributeurs de bricolage." Autrement dit, Amazon serait le bienfaiteur des petits industriels français et du made in France.

De fait, la plate-forme américaine revendique 10 000 TPE-PME partenaires, qui profitent du site de vente et du savoir-faire logistique d’Amazon pour distribuer leurs produits, tous secteurs confondus, contre 12 % de commission sur leur chiffre d’affaires.

"On a aussi des économies d’échelle grâce à notre logistique", explique Romain Voog. Des économies et un modèle qui, comme d’autre aspect de la révolution internet, changent la donne économique, fiscale, mais aussi sociale et sociologique pour toute la distribution. Difficile donc, dans le débat sur le travail dominical, de ne pas en tenir compte.

Aurélie Barbaux

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Yann
12/11/2013 13h07 - Yann

"Amazon serait le bienfaiteur des petits industriels français et du made in France!!!" Amazon est tout le contraire de cette déclaration.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

le randonneur
03/10/2013 15h55 - le randonneur

A quand un entrepôt géant d'Amazon en Corrèze? A la croisée de deux autoroutes, au coeur de foyers de consommation majeurs Lyon-Clermont, Bordeaux, Toulouse, un spot idéal pour l'implantation de vos activités...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale