Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tribe, le Frenchie qui veut concurrencer Skype

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après avoir convaincu les millennials, Cyril Paglino, le fondateur de Tribe, va se lancer sur le marché des professionnels. Mais sans perdre ce qui fait la spécificité de sa marque : la coolitude et une qualité d'expérience utilisateur.

Tribe, le Frenchie qui veut concurrencer Skype
Cyril Paglino et sa petite start-up dans la valley © Christophe Bys D.R.

L’annonce officielle aura lieu mercredi 3 mai à San Francisco. La start-up Tribe, créée par le trentenaire français Cyril Paglino, va lancer une plateforme de communication par vidéo en ligne qui pourrait venir concurrencer Skype et tous les autres outils de visio-conférence et de visiophonie à plus ou moins brève échéance.

 

Pour y réussir, le fondateur parie sur plusieurs choses, à commencer par l’expérience qu’il a acquise sur le smartphone avec une équipe d’une dizaine de personnes qu’il a réunies, aux allures de groupe de rock, une partie de l’équipe travaillant et habitant dans une maison louée sur les hauteurs de San Francisco. Cette dimension n’est pas qu’anecdotique, tant à écouter le fondateur, le profil et la cohésion des membres de l’équipe est un élément important du soutien apporté par les investisseurs notamment par Sequoia Capital (le fond qui crût un jour au projet d’Apple Google ou Whatsapp). Une levée de fonds de 3 millions a eu lieu en 2016.

 

Passer la vitesse supérieure

Ensemble, ils ont créé une "application mobile gratuite de messagerie vidéo" en soignant tout particulièrement l’expérience de l’utilisateur pour faire en sorte qu’elle soit facile à utiliser et fluide. En outre, un travail a été fait sur la marque pour qu’elle soit considérée comme cool et attirante pour le jeune public, le cœur de cible de la start-up jusqu’ici. Avoir été utilisé par Drake, Rihanna ou les joueurs de l’équipe de France de football qui ont tweeté à ce sujet a beaucoup fait pour le succès de l’appli.

 

Maintenant Tribe veut passer à la vitesse supérieure, suivant la règle selon laquelle il ne suffit pas d’avoir le meilleur produit, il faut accumuler le nombre d’utilisateurs pour convaincre le marché. Tribe part donc à la conquête du marché B to B et espère convaincre notamment dans un premier temps plutôt les entreprises de la tech que les grands groupes classiques et en proposant un outil comparable à celui développé pour les smartphones mais pour les ordinateurs classiques. Pour créer une conférence à plusieurs, tout devrait être simple à l’extrême, puisqu’il suffira de partager un lien entre utilisateurs : il n’y aura pas d’inscription préalable sur le site de Tribe.

 

En effet, pour l’heure, le service reste gratuit et la monétisation des clients n’est pas encore à l'ordre du jour. Parmi les pistes évoquées pour l’envisager un jour : le paiement pour certains services premium. Mais pour le moment, il s’agit de grossir et de conquérir de nouveaux clients au plus vite pour garder son avance sans perdre son âme de marque cool !

 

De notre envoyé spécial à San Francisco

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale