Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Twitter entre dans la course au rachat de TikTok, qui souhaite ouvrir un front judiciaire

Vu ailleurs Après Microsoft, c'est Twitter qui semble intéressé par TikTok. Le président américain pousse au rachat des activités américaines de la très populaire application de création et de partage de vidéo sous peine d'un bannissement de celle-ci. Une manœuvre politique jamais vue jusqu'alors.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Twitter entre dans la course au rachat de TikTok, qui souhaite ouvrir un front judiciaire
Twitter entre dans la course au rachat de TikTok, qui souhaite ouvrir un front judiciaire © Pixabay

Le feuilleton TikTok se poursuit aux Etats-Unis. Le Président Donald Trump pousse au rachat des activités américaines de l'application de création et de partage de vidéo, créée par l'entreprise chinoise ByteDance, sous peine de bannissement de l'application aux Etats-Unis. Outre Microsoft, qui a confirmé être en discussion pour le rachat, il semblerait que Twitter soit aussi intéressé.

Twitter regretterait d'avoir tuer Vine
Twitter aurait tenu une discussion préliminaire avec TikTok sur un potentiel rachat de ses activités en Amérique du Nord, rapporte le Wall Street Journal. Twitter ayant beaucoup moins de liquidités que Microsoft, le réseau social aurait très probablement besoin d'une aide financière de la part d'investisseurs s'il parvenait à trouver un accord avec ByteDance. Toutefois, Microsoft reste le favori pour le rachat des activités de TikTok aux Etats-Unis, en Australie, au Canada et en Nouvelle-Zélande.

Le réseau social à l'oiseau bleu étant une entreprise beaucoup plus petite que Microsoft, le contrôle des autorités de la concurrence sur une telle acquisition serait moindre qu'en cas de rachat par ce dernier. Si Twitter s'est refusé à tout commentaire, l'appétit de Twitter et de son PDG Jack Dorsey pour les applications de partage vidéo est avéré. Twitter s'était emparé de l'application de vidéo de court durée Vine en 2012, mais ne l'avait pas vraiment aidé à croître et avait fini par arrêter le service quatre ans plus tard, au grand dam de la communauté et du fondateur de l'application.

Un recours judiciaire contre l'ordre exécutif
Cela fait des semaines que Microsoft négocie avec ByteDance sur le rachat de ses activités. Selon les dernières informations, l'Amércain réfléchirait même à racheter l'intégralité de TikTok, y compris en Europe. Cependant rien ne garantit qu'un accord soit trouvé.

De son côté, ByteDance prévoit de déposer une plainte dès mardi contre l'ordre exécutif adopté par Donald Trump, rapporte National Public Radio. C'est pas ce biais que le président entend interdire l'utilisation de TikTok aux Etats-Unis sous 45 jours. Le Chinois devrait contester la constitutionnalité de l'ordre exécutif en mettant en avant le fait qu'il a été adopté sans lui laisser une chance de répondre aux accusations. L'entreprise va aussi arguer du fait que les affirmations selon lesquelles son service représente une menace pour la sécurité nationale du pays sont infondées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media