Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber renforce sa stratégie de diversification avec UberCargo pour transporter des objets

Uber a annoncé le lancement d'UberCargo à Hong Kong, un service qui permet de transporter toutes sortes d'objets et qui accélère la diversification de l'entreprise, malgré une forte compétition sur le marché de la livraison.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber renforce sa stratégie de diversification avec UberCargo pour transporter des objets
Uber renforce sa stratégie de diversification avec UberCargo pour transporter des objets © UberCargo

Uber a annoncé une expérimentation à Hong Kong dans le transport et la livraison d'objets avec un service appelé UberCargo. Le fonctionnement est le même que celui d'Uber. Les usages sont variés : "Que ayez besoin de déménager un matelas, transporter un gros animal de compagnie, ou envoyer des objets à un ami", décrit l'entreprise dans son message de blog. "Si vous possédez une entreprise, UberCargo fournit un moyen facile de répondre à vos besoins logistiques sur demande sans passer par des livraisons compliquées et coûteuses", explique Uber.

Les livraisons peuvent être suivies en temps réel via l'application mobile. L'utilisateur peut aussi choisir de voyager avec sa cargaison. La localisation de la livraison peut être partagée avec le destinataire. Les prix sont calculés selon le temps de trajet et la distance parcourue. Toutefois, Uber précise que le décompte démarrera dès la rencontre et se terminera après déchargement du véhicule. Il n'a pas été précisé si le service deviendrait disponible ailleurs qu'à Hong Kong.

Uberessentials, uber everything... et d'autres encore

Uber est souvent considéré comme bien plus qu'un service de VTC, mais plutôt comme une entreprise ayant le potentiel de répondre à tous les besoins logistiques. Uber a notamment expérimenté la livraison par coursiers à vélo à New York l'année dernière.  A Washington, les utilisateurs peuvent recevoir certains produits livrés directement chez eux, via le programme UberEssentials. Par ailleurs, l'entreprise a lancé un département spécial baptisé "Uber Everything", qui a pour but de développer tous les partenariats et les services de livraison dont un particulier ou un professionel pourraient avoir besoin.

La start-up lance des projets pilotes dans de nombreuses villes. Hong Kong a déjà un marché en pleine croissance pour la location de vans, rapporte Techcrunch. Deux concurrents sérieux y existent déjà, Lalamove et GogoVan. Leur ascension pourrait avoir précipité le lancement d'UberCargo, selon Techcrunch. Par ailleurs, Uber a confirmé que sa nouvelle levée de fonds record permettra une expansion en Asie. Uber avait notamment récemment accueilli le chinois Baidu dans son cercle d'investisseurs.

Compétition féroce

Uber montre donc clairement ses cartes, avec une diversification rapide mais méthodique qui se met en place étape par étape, afin de devenir le moyen de transport pour tout : depuis les documents jusqu'aux produits d'épicerie. Uber teste notamment un service UberFresh à Los Angeles pour la livraison de repas. Mais la compétition est acharnée. Les géants comme Google, Amazon, ou eBay sont au coude-à-coude pour les livraisons en 24 heures. De nombreuses start-up, comme Postmates (dont le PDG a été interviewé par L'Usine Digitale), Instacart, ou GrubHub offrent le même genre de services de livraison à la demande. "Nous voulons hacker la ville comme l'a fait Uber", avait alors expliqué le PDG de Postmates, Bastian Lehmann. Uber n'a qu'à bien se tenir.

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale