Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ubisoft et Rovio s'attaquent à la réalité virtuelle

Alors que les détails commencent à affluer sur la version commerciale de l'Oculus Rift, qui sortira début 2016, les éditeurs de jeux annoncent leurs projets en matière de réalité virtuelle. Ubisoft travaille sur plusieurs titres pour 2016, Rovio a adapté sa franchise Angry Birds, et les développeurs indépendants ne sont pas en reste.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ubisoft et Rovio s'attaquent à la réalité virtuelle
Teaser du look final de l'Oculus Rift. © Oculus VR

Oculus VR a annoncé vendredi 15 mai la configuration recommandée pour utiliser la version commerciale de son casque Rift, dont la sortie est prévue pour le premier trimestre 2016. En amont de cette sortie, l'entreprise a également annoncé qu'elle suspendait pour le moment le développement sur les systèmes d'exploitation de la famille Linux ainsi que sur Mac OS X pour se concentrer sur Windows, qui équipe la quasi-intégralité des ordinateurs disposant des capacités nécessaires pour utiliser le casque.

Les spécifications en question nécessiteront un ordinateur de bureau relativement récent et doté d'une bonne carte graphique. Une configuration dont le coût approche les 1000 euros à l'heure actuelle. L'entreprise a précisé que ces spécifications resteraient les mêmes tout au long de la vie du Rift. Des exigences nécessaires afin que les développeurs aient un point de repère leur permettant de mieux optimiser leurs créations pour le Rift, dont la résolution sera de 2160 x 1200 pixels (divisé sur deux yeux), avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz. Les besoins associés à la réalité virtuelle en terme de puissance de calcul sont en effet plus du triple de ceux d'un jeu traditionnel tournant en bonne qualité (résolution 1080p à 60 Hz de rafraîchissement).

La configuration minimale recommandée pour utiliser l'Oculus Rift

- Carte graphique NVIDIA GTX 970 ou AMD 290
- Processeur Intel i5-4590 ou équivalent
- 8 Go de mémoire vive ou plus
- Un port vidéo HDMI 1.3
- 2 ports USB 3.0
- Windows 7 SP1 ou plus récent

 

Les grands éditeurs s'y mettent...

Avec l'arrivée annoncée des principaux périphériques (Oculus Rift, HTC Vive, Sony Morpheus) et la sortie en mars dernier du Samsung Gear VR, l'adoption de la réalité virtuelle par les éditeurs de contenu s'accélère. Lors d'une conférence téléphonique à l'intention des analystes le 12 mai, Yves Guillemot, le PDG d'Ubisoft, a annoncé que le spécialiste français du jeu vidéo développe en ce moment plusieurs titres qui seront compatibles avec des casques de réalité virtuelle lors de leur sortie l'année prochaine.

Lire notre article 100 Digital : Dassault Systèmes, Ubisoft et Criteo mènent la danse du logiciel made in France

Ubisoft table sur la popularité de ses franchises (qui comptent notamment Assassin's Creed, Rayman, Prince of Persia, les Lapins Crétins...) et réfléchit au meilleur moyen de tirer parti des capacités immersives de la réalité virtuelle tout en mitigeant ses limites, notamment la difficulté de jouer sur des périodes prolongées. Yves Guillemot a affirmé être optimiste quant au potentiel de ce nouveau média, estimant qu'il va amener de nouveaux joueurs vers le monde des jeux vidéo. Il a annoncé qu'Ubisoft sortirait quelques jeux en 2016 et continuerait par la suite à sortir des titres régulièrement.

...Et les autres aussi

Les grands éditeurs traditionnels ne sont pas les seuls à s'y mettre. Rovio, le studio derrière le hit pour smartphones Angry Birds, a développé une déclinaison de sa franchise destinée au Samsung Gear VR. Fini les lancés d'oiseaux vu de loin, le joueur suivra ici les volatiles lors de leur course pour une expérience plus immersive.

Le concours Mobile VR Jam qu'a lancé Oculus en début d'année porte également ses fruits. Alors que les finalistes viennent d'être annoncés, les titres destinés au Gear VR, première solution grand public disponible sur le marché résultant d'un partenariat entre Samsung et Oculus, sont de plus en plus nombreux. C'est le cas de Drift, un jeu à l'esthétique épurée développé par deux personnes qui place le joueur à la place d'une balle sortant d'une arme à feu, qu'il faut guider au ralenti jusqu'à sa cible. Un titre qui pourrait éventuellement être adapté en meilleure qualité pour l'Oculus Rift.

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale