Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des dommages plus importants qu'envisagés dans l'usine Renesas Electronics

Un feu dans une usine du fournisseur Renesas Electronics vient aggraver les problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs de l'industrie automobile. L'entreprise japonaise, qui fournit de nombreux constructeurs automobiles en puces, a vu l'une de ses lignes de production partir en fumée vendredi 19 mars. Elle pourrait mettre plusieurs mois avant de relancer sa production.
mis à jour le 29 mars 2021 à 09H53
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des dommages plus importants qu'envisagés dans l'usine Renesas Electronics
Des dommages plus importants qu'envisagés dans l'usine Renesas Electronics © Renesas

Mise à jour (29/03/2021) : L'incendie dans l'usine de Renesas Electronics est plus grave que prévu. Ce ne sont pas 11, mais 17 machines qui ont été endommagées dans cet incendie survenu le 19 mars, rapporte le Nikkei. Au départ, Renesas pensait redémarrer la production des puces en gravure de 300 mm dans le mois suivant l'incendie. Mais, le seul remplacement des machines endommagées prendra plusieurs mois. Ces lignes de productions sont destinées à l'industrie automobile, qui est déjà fortement affectée par la pénurie de semi-conducteurs.

Article original : Un feu survenu le 19 mars 2021 a endommagé l'usine de Renesas Electronics à Hitachinaka, au Japon. L'entreprise japonaise est l'un des plus grands producteurs de semi-conducteurs pour l'industrie automobile. Cet incendie devrait donc bousculer ce secteur qui souffre déjà d'un manque d'approvisionnement en puces électroniques.

De nombreux constructeurs sont déjà contraints de ralentir leur production et arrêter certaines lignes, mais suite à l'annonce de cet incendie Toyota, Honda ou encore Nissan ont vu leurs cours de Bourse fortement chuter.

Un mois avant de relancer la production
L'incendie a détruit 11 machines, soit près de 2% des équipements de production sur le site, et la surface brûlée est d'environ 600 m². De la fumée s'est retrouvée dans la salle blanche, une pièce ou même de petites particules de poussière peuvent endommager les plaques de silicium (wafer) utilisées pour la fabrication des puces, selon Reuters. L'entreprise ajoute ne pas encore avoir évalué l'ensemble des dégâts subis par les produits qui étaient en cours de production.

Près de deux tiers des puces en gravure de 300 mm produites par cette usine sont destinée à l'industrie automobile. Des responsables de Renesas Electronics ont déclaré que les constructeurs devraient commencer à ressentir cet incendie dans un mois environ.

Renesas pourrait ne pas être capable de remplacer toutes les machines détruites en un mois, ce qui signifie que le retour à la pleine production prendrait plus longtemps encore. L'entreprise japonaise pourra peut-être compter sur d'autres usines pour remplacer environ 66% de sa production perdue, mais cela n'est pas sûr en raison du contexte actuel de pénurie dans les semi-conducteurs. L'arrêt de cette ligne de production représente un coût estimé d'environ 156 millions de dollars par mois pour Renesas.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.