Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ventes de smartphones : Huawei, Samsung et Oppo durement touchés au premier trimestre 2020

Le marché du smartphone a connu une baisse historique de sa croissance au premier trimestre 2020. Une contre-performance liée à la pandémie de Covid-19 et qui a touché tous les constructeurs à l'exception de Xiaomi. Si Apple a pu limiter la casse, Huawei, Samsung et Oppo ont été durement atteints.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ventes de smartphones : Huawei, Samsung et Oppo durement touchés au premier trimestre 2020
Ventes de smartphones : Huawei, Samsung et Oppo durement touchés au premier trimestre 2020 © Pathum Danthanarayana-Unsplash

Les ventes mondiales de smartphones ont connu un déclin de 20,2% au premier trimestre 2020, d'après le cabinet d'analyse Gartner. Une baisse liée à la pandémie de Covid-19 qui représente la pire performance de ce marché depuis sa création. Si les fermetures d'usines ont eu un impact, les consommateurs ont surtout réduit leurs dépenses non-essentielles pour faire face à la crise. Tous les fabricants ont enregistré une baisse de leur croissance, sauf Xiaomi, porté par les bonnes ventes de ses appareils Redmi à l'international.

 

 

Les trois entreprises les plus touchées ont été Huawei (-27,3%), Samsung (-22,7%) et Oppo (-19,1%). Samsung conserve la première place du podium, avec 18.5% de parts de marché, et Huawei la seconde avec 14,2%. Apple talonne Huawei avec 13,7% du marché et peut se targuer d'une moindre baisse de ses ventes, avec "seulement" -8,2%. Au-delà de la pandémie, les ventes de smartphones Huawei sont aussi handicapées par l'embargo américain qui empêche l'entreprise d'utiliser les services de Google, ce qui limite leur attractivité en Occident.

Gartner souligne que les canaux de vente en ligne seront déterminants pour les prochains trimestres. Samsung et Oppo ont souffert de ce point de vue car ils sont traditionnellement plus forts sur le retail. Xiaomi et Apple sont mieux préparés de ce point de vue. Huawei de son côté continuera à être pénalisé par les sanctions américaines et pourrait retomber à la troisième place du podium.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media