Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vers un ralentissement de la production de smartphones pour Samsung et Apple ?

Vu ailleurs Samsung devrait produire moins que les 310 millions de smartphones initialement annoncés pour l'année 2022. Sa production devrait s'élever au final à 280 millions d'unités. De même, il a été récemment rapporté qu'Apple produirait 220 millions d'iPhones, soit moins que les 240 millions d'appareils attendus. Le signe que ce secteur commence à ralentir ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vers un ralentissement de la production de smartphones pour Samsung et Apple ?
Vers un ralentissement de la production de smartphones pour Samsung et Apple ? © Unsplash - Mark Chan

Le marché du smartphone cale-t-il ? Après la pandémie de Covid-19 et en plus des problèmes d'approvisionnement qui se poursuivent, l'inflation et la guerre Ukraine chamboulent ce secteur. Samsung, comme Microsoft et Apple, ont suspendu leurs ventes en Russie. Et les prévisions de production sont revues à la baisse.
 

De 310 à 280 millions de smartphones pour Samsung

Le géant coréen va réduire sa production de smartphone de 30 millions d'unités en 2022, selon le Maeil Business News. Soit près de 10% de moins que prévu à l'origine. Samsung avait initialement estimé qu'il expédierait 310 millions de smartphones d'ici la fin de l'année, mais ce nombre a été réduit à 280 millions d'appareils. Dans le détail, Samsung réduira sa production de 35% en mai et de 10% supplémentaires plus tard dans l'année.

220 d'iphones

Apple aussi devrait ralentir la cadence. Le fabricant d'iPhone doit produire moins que les 240 millions d'appareils attendus par les analystes. Ce sont 20 millions d'iPhones en moins qui devraient être fabriqués, soit 220 millions d'iPhones comme l'année 2021, a rapporté Bloomberg. De nombreux facteurs sont mis en avant par l'agence de presse comme le contexte géopolitique et la guerre en Ukraine, l'inflation, la volatilité des taux de change, les pénuries de composants et des perturbations liées au Covid-19 qui perturbent ce secteur depuis quelques temps déjà.

L'article du Maeil cite moins de raisons expliquant la baisse de la demande de smartphone. Il évoque l'inflation qui ralentit les dépenses de consommation et la guerre en Ukraine qui fait baisser les ventes en Europe de l'Est. Pourtant, si le nouvel objectif de 280 millions de téléphones est correct, il sera toujours supérieur aux 270 millions d'appareils livrés par Samsung l'année dernière, soit le record.

Si la production cale, ce secteur devrait rester encore en bonne santé. Pour rappel, l'année 2021 a vu les ventes de smartphones atteindre 450 milliards de dollars, soit une augmentation de 7%. Des résultats largement portés par l'augmentation du prix moyen du smartphone.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.