Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vers un ralentissement du marché des semi-conducteurs, avant une baisse en 2023

Étude Le marché des semi-conducteurs devrait ralentir en 2022 avant de connaître un recul en 2023, selon Gartner, en raison de la chute des ventes de PC et de smartphones, et ce malgré la croissance sur les segments des datacenters et de l'automobile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vers un ralentissement du marché des semi-conducteurs, avant une baisse en 2023
Une puce Bosch en carbure de silicium. © Bosch

Gartner revoit ses estimations à la baisse. Le chiffre d'affaires mondial de l'industrie des semi-conducteurs ne devrait augmenter que de 7,4% en 2022, et non pas de 13,6% comme annoncé au précédent trimestre, selon le cabinet de conseil qui a publié ses nouvelles estimations le 27 juillet 2022. Les revenus à l'échelle mondiale dans les semi-conducteurs devrait s'élever à 639,2 milliards de dollars, soit 36,7 milliards de dollars de moins qu'initialement estimé. Après un ralentissement en 2022, ce secteur devrait connaître une baisse de 2,5% en 2023.
 

Ralentissement des ventes de smartphones et PC

Ce secteur a connu une croissance de 26,3% en 2021. La très forte demande en PC durant la pandémie de Covid-19 a submergé les fonderies, entraînant des pénuries dans certains secteurs et une hausse des prix. Aujourd'hui l'inflation, la hausse des taxes et des taux d'intérêts ainsi que l'augmentation du coût de l'énergie et du carburant affectent le revenu disponible des consommateurs. Cela se fait sentir sur les dépenses en produits électroniques, notamment les PC et les smartphones.

Les ventes de PC devraient chuter de 13,1% en 2022 après des hausses en 2020 et 2021. Logiquement les revenus issus des ventes de semi-conducteurs pour cette industrie devraient suivre et baisser de 5,4% en 2022. De même, selon Gartner, les revenus issus de la vente de semi-conducteurs pour les smartphones devrait ralentir pour atteindre une croissance de seulement 3,1% en 2022 contre +24,5% en 2021.

Le secteur porté par le cloud et l'automobile

Après ce ralentissement, Gartner estime que les revenus du secteur devraient baisser en 2023 avec un chiffre d'affaires estimé à 623 milliards de dollars, soit 2,5% de moins que l'estimation pour 2022. "Le marché des semi-conducteurs entre dans un cycle industriel baissier, ce qui n'est pas nouveau et s'est produit à plusieurs reprises auparavant", explique Richard Gordon, Practice VP chez Gartner, dans un communiqué. "Du point de vue des entreprises, les stocks se rétablissent rapidement, les délais commencent à se raccourcir et les prix à faiblir", glisse Gartner comme une lueur d'espoir pour tous les clients qui connaissent de véritables problèmes d'approvisionnement.

Si la demande de puces pour les PC et smartphones chute, celle pour les data centers devrait continuer à croître en raison de la poursuite des investissements dans l'infrastructure cloud. De même, le segment des semi-conducteurs destinés à l'industrie automobile devrait continuer d'enregistrer une croissance à deux chiffres au cours des trois prochaines années, selon Gartner. Le développement des véhicules électriques et autonomes conduit à une utilisation plus importante de l'informatique embarquée : le contenu en semi-conducteurs par véhicule devrait passer de 712 dollars en 2022 à 931 dollars en 2025.

A noter que les fondeurs ont annoncé d'importants investissements ces derniers mois visant à doper leurs capacités de production pour répondre à la demande mondiale en forte croissance. L'Union européenne a adopté un plan à 43 milliards d'euros visant à atteindre 20% de parts de marché dans cette industrie. Lui emboitant le pas, la France a récemment présenté son plan au même moment que l'annonce de STMicroelectronics et GlobalFoundries d'une nouvelle fonderie dans l'Hexagone.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.