Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vessel veut concurrencer YouTube et Dailymotion en faisant payer du contenu sans pub

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le nouveau service américain de vidéo en ligne Vessel veut se faire une place aux côtés de YouTube et autres Dailymotion. Un pari ardu, qui s'appuie sur deux sources de revenus : la publicité et des abonnements payants pour avoir accès à du contenu en avant-première.

Vessel veut concurrencer YouTube et Dailymotion en faisant payer du contenu sans pub
Vessel veut concurrencer YouTube et Dailymotion en faisant payer du contenu sans pub © D.R.

Après quelques mois en version beta fermée, Vessel s'ouvre au grand public. Ce service de vidéo en ligne veut venir concurrencer les acteurs établis (YouTube, Vimeo, Dailymotion, etc.). Il a été créé par la même équipe qui avait lancé d'Hulu, site américain de vidéo à la demande parmi les plus populaires outre atlantique. Elle est notamment menée par Jason Kilar, l'ancien CEO d'Hulu.

Le site propose deux types d'accès. Le premier, gratuit, est financé par la publicité. Le second repose sur un abonnement payant de 2,99 dollars par mois, qui élimine la publicité sur le site et donne accès en avant-première à du contenu provenant à la fois de sources traditionnelles comme Warner Music et de stars du net (dont un certain nombre a été démarché par Vessel pour quitter YouTube et rejoindre ce nouveau service).

les créateurs de contenu au coeur de la stratégie

Pour séduire les producteurs de contenu et les détourner des sites concurrents, Vessel promet une rémunération jusqu'à 20 fois plus importante lorsque les vidéos sont accessibles en avant-première sur son service payant par rapport à une monétisation classique par la publicité. Et pour attirer les utilisateurs à l'occasion de cette arrivée sur le marché, Vessel propose aux abonnés qui s'inscriront avant le 26 mars un accès premium gratuit à trois de ses chaînes pendant un an.

Là où YouTube se concentre désormais sur la musique avec son abonnement payant, Music Key, Vessel s'en tient donc au principe de chaînes (suivant les codes de la télévision) que YouTube s'est évertué à mettre en place ces dernières années. Reste à voir si l'exclusivité temporaire du contenu pour les abonnés suffira à assurer son succès. Vessel est disponible sur le web et via une application iOS pour le moment (une version Android est en cours de développement).

Interview de Jason Kilar par USA TODAY (en anglais) :

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale