Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vi Technology lève 15 millions d’euros pour devenir une ETI

La PME grenobloise va accélérer la commercialisation de sa nouvelle technologie d’inspection optique de la fabrication des cartes électroniques. Bpifrance et CM-CIC Capital Innovation ont participé à son premier tour de table.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vi Technology lève 15 millions d’euros pour devenir une ETI
Vi Technology lève 15 millions d’euros pour devenir une ETI

La PME grenobloise veut passer la vitesse supérieure. Vi Technology vient de procéder à une augmentation de capital de 15 millions d’euros auprès du fonds Large Venture de Bpifrance et du fonds de CM-CIC Capital Innovation avec pour intention affichée de devenir rapidement une ETI.

La société, détenue jusqu’alors à 100 % par le holding familial Neptune Technologies depuis 2003, conçoit et commercialise des machines inspectant automatiquement la qualité de fabrication des cartes électroniques. Elle a développé une nouvelle technologie qui devrait lui permettre d’accélérer sa croissance.

Technologie de pointe pour marché de niche

"Nous voulons devenir le numéro un mondial de l’inspection optique des cartes électroniques, résume Gilles Vicard, le président de Vi Technology et du holding familial Neptune Technologies. Nous nous appuyons pour cela sur l’investissement en innovation technologique et sur le capital humain."

Selon lui, Vi Technology évolue dans un marché mondial de 600 millions de dollars, en croissance de 6 à 10 % par an. La PME, discrète sur ses chiffres financiers, prévoit d’en prendre une part importante, en s’assurant un taux de croissance nettement supérieur au marché.

Vi Technology en chiffres

Chiffre d’affaires : NC
Effectif : 120 personnes
Montant de la levée de fonds : 15 millions d’euros
Investisseurs : Bpifrance, CM-CIC Capital Innovation, Neptune Technologies
Secteur : équipement industriel

 

La cinquantaine de docteurs et ingénieurs du département R&D de Vi Technology a ainsi développé une nouvelle technologie d’inspection optique, permettant d’automatiser la programmation des machines d’inspection et de fournir une image de meilleure qualité à l’opérateur de la machine. Cette nouvelle machine est conçue pour l’inspection des dépôts de pâte à souder sur les cartes électroniques, avant l’assemblage des composants.

"Cela permet un gain de temps pour l’inspection, mais aussi de garantir la qualité de la programmation de la machine", confie Gilles Vicard. En tout, la société a consacré 20 millions d’euros sur les cinq dernières années pour mettre au point cette technologie. La commercialisation a débuté cette année et, selon Vi Technology, des machines sont déjà installées dans plusieurs pays. 

Développer la force de vente

La levée de fonds de 15 millions d’euros va permettre de renforcer l’équipe commerciale de la PME. Des filiales devraient ainsi être créées à l’étranger, à commencer par l’Allemagne. Les équipes de vente et de support technique à Grenoble devraient également être renforcées.

"Ces nouveaux moyens financiers vont également nous permettre d’accélérer notre prochain programme d’innovation, pour 2016, sur les autres étapes d’assemblage des cartes électroniques", explique Gilles Vicard. Ces nouvelles machines, pour l’inspection de l’assemblage des composants sur la carte avant et après la soudure, devront assurer de nouveaux relais de croissance à la PME pour les prochaines années.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

La technologie de rupture, développée sur les fonds propres de l’entreprise, va entrer en pleine phase de commercialisation. L’investissement est moins risqué et potentiellement plus rémunérateur.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.