Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vidéo : 15 ans de Silicon Valley en 9 secondes

Vidéo Le générique de la série "Silicon Valley", produite et diffusée par HBO, résume les quinze dernières années de la Valley en neuf secondes frénétiques.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Neuf secondes pour raconter quinze ans de succès fulgurants et de chutes brutales. C’est l’exploit que réalise le générique de la série américaine “Silicon Valley”. Créé par l’agence californienne yU+co, il résume les quinze dernières années de la vallée du silicium, tel un cours d’histoire accéléré. Dans un décor directement inspiré des œuvres du collectif allemand eBoy, assez proche de l’univers du jeu Sim City, une ville en chantier à l’activité bouillonnante fait virevolter les grands noms de l’ère numérique dans un time-lapse en animation 3 D.

Silicon Valley, ton univers impitoyable

 

La bataille du web fait rage autour du titre de la série, qui s’érige sous la forme d’un immense bâtiment aux lettres rouges. Les marques jaillissent sur la musique de Jeff Cardoni : Apple, Twitter, Intel, HP, eBay, Yahoo! et Oracle imposent leur puissance. D’autres grandes réussites du web prennent forme sous nos yeux : YouTube, Android, Chrome ou encore le futur Apple Campus 2. L’ancien logo de Myspace fondé en 2003 s’efface au profit de celui noir et plus sobre imaginé en 2006.

 

Les vaincus, eux, ne sont pas épargnés dans cette arène en effervescence. On assiste à la mise à mort des groupes qui n’ont pas réussi à dompter les bouleversements de la dernière décennie. Le sigle SGI (le créateur d’Unix) est démonté, remplacé par les lettres colorées de Google. Celui d’AOL s’écroule pour laisser la place à Facebook. Enfin, une montgolfière à l’effigie de Napster (mais si, souvenez-vous de ce service de musique en peer to peer longuement traîné en justice avant d’être interdit en 2001) s’écrase lamentablement au sol. Extinction violente et rapide... e-business is e-business.

 

Naissance et mise en danger

 

Mais comme pour tout logiciel, une mise à jour s'est avérée nécessaire pour cette série qui se veut réaliste et au plus près de l’actualité. Le générique de la saison 2, diffusée en avril dernier, un an après la première saison, affiche donc ses différences.

On y découvre une nouvelle montgolfière grossir et s’élever doucement mais sûrement, arborant le nom Uber. Autre nouveauté, au siège de Yahoo : le panneau de la société se réduit comme une peau de chagrin sur le toit tandis que celui d’Alibaba fait son apparition sur la façade et gagne petit à petit en superficie. Éclosion discrète, mais symbole fort. Le géant chinois de l’e-commerce s’impose, aux dépens des américains. La guerre est déclarée.

 

La troisième saison est déjà commandée. Y verra-t-on l’enseigne de Yahoo! disparaître ? Le ballon Uber va-t-il retomber comme un soufflé ? Son concurrent chinois Didi Kuaidi va-t-il planter son drôle de nom sur fond vert dans le décor ? Des Google car se baladeront-elles au milieu des immeubles ? À moins que Pied Piper ait droit à son bâtiment flambant neuf… Nouvelle mise à jour prévue au printemps 2016.

Entre fiction et réalité

“Silicon Valley” raconte le parcours d’un groupe de jeunes programmateurs à l’esprit aussi affûté qu’à la sociabilité malaisée. Au sein d’un incubateur, ces petits génies de l’informatique créent un algorithme de compression surpuissant. Ils fondent alors leur start-up baptisée Pied Piper, référence immédiate au conte Le Joueur de flûte de Hamelin. Et puisque leur découverte n’est pas du pipeau, ils sont courtisés par deux milliardaires puissants aux intérêts divergents. Négociations, transactions, angoisses, espoirs, déconvenues… On suit pas à pas leur cheminement vers la réussite espérée. Si tout n’est que fiction, la trame est largement inspirée de la réalité et la série colle au plus près du quotidien des start-up de la Valley.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale