Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Zuora, spécialiste des logiciels de paiement par abonnement, lève 115 millions de dollars

Zuora, qui développe des logiciels permettant aux entreprises de facturer à leurs clients des services par abonnement, a annoncé ce 11 mars avoir bouclé une levée de fonds de 115 millions de dollars, pour financer sa croissance. Elle compte quasiment doubler de taille en 2015, car son secteur est en plein décollage notamment grâce au boom des objets connectés. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Zuora, spécialiste des logiciels de paiement par abonnement, lève 115 millions de dollars
Zuora, spécialiste des logiciels de paiement par abonnement, lève 115 millions de dollars © Zuora

Ce 11 mars, Zuora a officialisé une levée de fonds de 115 millions de dollars destinée à financer son développement. Cette société B to B fondée en 2007, dont le siège est situé à Foster City en Californie, développe des logiciels pour les entreprises qui vendent à leur clientèle des services par abonnement (vente, facturation et gestion financière de ces abonnements). Elle compte aujourd'hui plus de 500 employés, dont plus de 300 ont été recrutés en 2014, car son marché est en plein décollage. Elle a collecté depuis sa création 250 millions de dollars de capitaux en tout.

Google comme concurrent

Avec le boom des objets connectés, des véhicules intelligents et de la domotique, de plus en plus de sociétés s'orientent vers la vente de services par abonnement : "Le spécialiste de la gestion de l'énergie Schneider Electric n'aurait jamais pensé il y a 5 ans que Google deviendrait un concurrent", souligne Marc Diouane, le président de Zuora. Mais le géant du net a investi dans la start-up Nest en janvier 2014. La jeune pousse produit notamment des thermostats connectés, qui permettent à leurs utilisateurs de gérer à distance leur consommation énergétique. "Le moteur de recherche est donc devenu un challenger direct du groupe."

Pour ne pas se laisser déborder par les nouveaux venus du marché des objets connectés, le français a lancé en décembre 2014 un système de réseau électrique intelligent (smartgrid), qui connecte entre eux les différents équipements électriques qu'il commercialise et permet de les gérer à distance. Il propose ce service à ses clients via un abonnement géré avec un logiciel développé par Zuora.

42 milliards de dollars d'abonnements

Schneider Electric est l'un des gros clients de l'entreprise, qui en compte aujourd'hui plus de 700 : des start-up de la Silicon Valley, comme le spécialiste du partage de fichiers Box, mais également de grands groupes comme GDF recourent aujourd'hui à ses services. "Nous gérons aujourd'hui pour notre clientèle l'équivalent de 42 milliards de dollars d'abonnements à l'international et 4,5 milliards en Europe, essentiellement en France et au Royaume-Uni", souligne le numéro deux de la société, qui occupe son poste depuis tout juste un mois.

L'argent frais investi dans Zuora par ses investisseurs (notamment par les fonds d'investissement BlackRock, Premji et Passport Capital) devrait, selon son président, quasiment lui permettre de doubler de taille en 2015. "Nous comptons embaucher entre 300 et 350 personnes à l'international, dont une dizaine en France. Nous avons par exemple besoin de renforcer nos services commerciaux et notre équipe de R&D, pour développer un service poussé d'analyse prédictive des données", précise Marc Diouane. L'entreprise compte également doubler le volume des abonnements qu'elle gère en 2015. Zuora compte ainsi prendre de vitesse ses cinq concurrents (notamment l'américain Recurly), qui seraient selon le patron "plus petits que Zuora".

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale