Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Sigfox publie ses cartes de couverture pour couper l'herbe sous le pied de ses concurrents

| mis à jour le 08 janvier 2016 à 23H48
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Exclusif Le créateur du réseau bas débit longue portée pour objets connectés Sigfox a décidé de rendre publiques ses cartes de couverture dès ce 8 janvier. Une façon de démontrer que son réseau est opérationnel, contrairement à ceux de ses concurrents annoncés : Bouygues et Orange…

Sigfox publie ses cartes de couverture pour couper l'herbe sous le pied de ses concurrents
Sigfox publie ses cartes de couverture pour couper l'herbe sous le pied de ses concurrents © Sigfox

Souvenez-vous : lorsque la téléphonie mobile est arrivée en France, les opérateurs télécoms s'écharpaient à coup de cartes de couverture, avec plus ou moins de zones blanches. Puis une fois la majorité du territoire couverte, cet enjeu est passé au second plan et c'est plutôt la qualité de service qui a été mise en avant dans les argumentaires des acteurs du secteur.

 

Quelques années plus tard, le phénomène se reproduit pour les réseaux bas débit dédiés à l'internet des objets. Et c'est Sigfox qui tire le premier en rendant publiques ses cartes de couverture, qu'il réservait jusqu'ici aux intégrateurs. Sigfox réalise ici un coup marketing puisque, réglementairement, rien ne l'oblige à publier des cartes de couverture. Il utilise des fréquences libres et gratuites. "Nous nous sommes dits qu'il ne servait à rien de garder ces cartes pour nous, puisque le réseau est maintenant suffisamment mature. L'idée, c'est d'être transparent, et de dire à ceux qui se présentent comme nos concurrents : 'montrez-nous vos cartes !'", déclare Thomas Nicholls, responsable marketing de la start-up toulousaine.

 

Dès ce 8 janvier, les fabricants d'objets, mais aussi les utilisateurs finaux, pourront vérifier sur le site de Sigfox si leur ville est couverte. Le tout sur une Google Map interactive qui sera régulièrement mise à jour.

 

coup d'accélérateur et levée de fonds en vue

 

 

Sigfox revendique 92% de population couverte en France, 94% en Espagne et un score équivalent aux Pays-Bas. Dans 9 autres pays, le réseau est en cours de déploiement. "On voit par exemple qu'en Irlande et au Portugal ça va très vite, et qu'au Royaume-Uni, on couvre dix agglomérations comme annoncé", commente Thomas Nicholls. En 2016, Sigfox devrait débuter le déploiement du réseau dans des premiers pays africains, asiatiques, au Moyen orient et en Amérique latine. Le nombre de villes américaines (10 prévues durant le premier semestre) devrait plus que doubler avant la fin de l'année.

 

Cette accélération demande de gros moyens, Sigfox devrait d'ailleurs doubler son nombre d'employés cette année (il compte 190 salariés en ce début janvier). Raison pour laquelle l'entreprise va très probablement réaliser une nouvelle levée de fonds dans les prochains mois, avant une entrée en bourse toujours prévue pour 2017. L'objectif est de continuer à tripler le chiffre d'affaires d'une année sur l'autre, comme ce fut le cas en 2014 et 2015.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale