Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Une stratégie européenne industrie 4.0 en avril (ou pas)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Commissaire européen au numérique Günther Oettinger annonce une stratégie pour l'industrie du futur en avril. Il doit prouver d'ici là la "valeur ajoutée" de ce projet très franco-allemand.

Une stratégie européenne industrie 4.0 en avril (ou pas)
Une stratégie européenne industrie 4.0 en avril (ou pas) © EC/Berlaymont
Doter l'Europe d'une plate-forme internet indépendante pour le B2B, clarifier la propriété des données sur ces plates-formes dédiées et créer des pôles d'excellence européens : voilà trois des éléments que le Commissaire européen au numérique, Günther Oettinger veut inclure dans une future stratégie européenne pour l'industrie 4.0.
 
 
Propriété des données B2B
La stratégie doit pourtant être clarifiée sur plusieurs sujets sensibles. Thierry Breton, le pdg d'Atos, aurait par exemple soulevé la question de la localisation des données lors des entretiens à Bruxelles. La France et l'Allemagne poussent l'UE à imposer un stockage “européen” des données, mais tous leurs partenaires européens ne sont pas sur cette longueur d'onde.
 
Qui seront aussi les propriétaires des données émises par les objets connectés et, donc, du pactole attendu de leur analyse : les fabricants, les sociétés de services ou les “plates-formes” intermédiaires? Le commissaire promet une “réglementation intelligente”, sans préciser si elle sera législative ou contractuelle.
 
Agenda allemand
Et puis, des divergences subsistent au sein même de l'exécutif européen. Les plus libéraux des commissaires comme le finlandais Jyrki Katainen, chargé de la "compétitivité" européenne, ou la commissaire à la concurrence Margrethe Vestager semblent s'interroger sur la valeur ajoutée d'une stratégie industrielle 4.0 européenne. Un projet du Commissaire Oettinger “très lié à l'agenda du gouvernement allemand,” reconnaît-on du côté industriel.
 
Le sort du futur plan d'action devrait être tranché dans les prochaines semaines. Dans un premier temps, l'exécutif européen devrait présenter en mars une communication sur le “cloud” européen, dont l'ambition sera de placer l'UE dans le “top 3 mondial” du calcul à haute performance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale