Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

800 millions d'euros pour la robotique industrielle dans France 2030

Une enveloppe de 800 millions d'euros est consacrée à la robotique industrielle dans le plan France 2030. 400 millions d'euros sont dédiés aux acteurs de la production de machines intelligentes et à l'innovation dans ce domaine. L'autre moitié de la somme servira à accompagner la transformation de sites industriels vers l'industrie 4.0.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

800 millions d'euros pour la robotique industrielle dans France 2030
800 millions d'euros pour la robotique industrielle dans France 2030 © Youtube - Elysée

"Robotiser, numériser notre industrie est clé surtout dans une logique où l'on veut pouvoir la relancer, réindustrialiser notre territoire", a déclaré Emmanuel Macron. Le Président de la République a précisé lundi 25 octobre 2021 un point du plan France 2030 à l'occasion d'un déplacement dans l'usine Siléane spécialisée en robotique, vision et intelligence artificielle. Dans le cadre de ce plan, une enveloppe de 800 millions d'euros est dédiée à la robotisation et la numérisation de l'industrie.

Innovation et transformation des industries
Dans le détail, 400 millions d'euros sont dédiés aux acteurs de la production de machines intelligentes et autres robots avec des logiciels ou de l'intelligence artificielle embarqués. "Dans les prochains jours, le premier appel sera lancé […] qui permettra d'accompagner les entreprises comme les vôtres pour aller vers des projets encore plus complexes", a ajouté Emmanuel Macron. Cet appel à projets vise à financer des start-up, PME ou tout autre laboratoire ayant un projet innovant dans ce domaine.

L'autre enveloppe de 400 millions d'euros va servir à "accompagner la transformation des sites industriels de manière massive vers de la machine intelligente", selon le Président de la République. A ce niveau, le but est poursuivre et accentuer l'accompagnement qui a vu le jour avec le plan France Relance. Emmanuel Macron a évoqué "plusieurs dizaines de sites où on veut aller beaucoup plus vite et beaucoup plus fort. On va investir pour aider au déploiement d'une vraie transformation numérique".

Il juge essentiel de mener cette stratégie de robotisation de l'industrie puisque, selon lui, cela permet de gagner en compétitivité et d'éviter des délocalisations dans des pays où la main d'œuvre est à bas coût. Et également de réduire la pénibilité de certains postes et réduire les risques de troubles musculo-squelettique.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.