Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2018] Avec son crossover connecté, Byton crée la surprise à Vegas

Vidéo Byton, nouvelle marque automobile créée par deux anciens de chez BMW qui semble sortir de nulle part, a fait son show à Las Vegas le 7 janvier 2018. La start-up chinoise a profité du CES por dévoiler son crossover électrique ultra-connecté. Un concept car qui devrait voir le jour en 2019.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son crossover connecté, Byton crée la surprise à Vegas
[CES 2018] Avec son crossover connecté, Byton crée la surprise à Vegas © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

La marque n’est pas (encore ?) connue et pourtant la salle de conférence était pleine. Plus d’un millier de journalistes étaient présents. Après Faraday Future au CES 2017, c’est Byton qui a fait le buzz ce dimanche 7 janvier 2017 avec la présentation de son concept car électrique et connecté.

Il faut dire que le teasing de la conférence a bien fonctionné. "Le smart device nouvelle génération va transformer votre temps de voyage en temps agréable. Ce bond en avant ne sera pas alimenté par un téléphone, une tablette ou une montre. Il sera conduit par une voiture", annonçait l’invitation. "Nous présentons notre vision de la mobilité du futur". De la part d’une marque qui a seulement commencé à faire parler d’elle quatre mois plus tôt, autant dire que cela suscite la curiosité.


Byton, un véhicule conçu comme un objet connecté

Byton, une start-up chinoise créée par deux Allemand, ex-BMW
Byton a été créée par deux experts de l’automobile : le DR Carsten Breitfeld qui a passé 20 ans chez BMW, où il a été nommé patron du programme BMW i8 en 2010 ; et le Dr Daniel Kichert, précédemment vice-president des ventes et du marketing de BMW Brilliance puis managing director de  Infinity China. "Il y a deux, nous étions tous les deux chez de gros constructeurs. Nous avons pris le risque de sortir de notre zone de confort pour créer Byton", rappelle le Dr Daniel Kichert lors de la conférence. Deux ans pour créer le crossover du futur.
La conception et la production de Byton sont réparties sur 6 sites : un en Allemagne, à Munich, où le design a été imaginé, un en Californie à Santa Clara, pour la partie plateforme et connectivité, et quatre en Chine, à Hong King, Pékin, Shanghai et  Nankin (pour l’assemblage).
Byton est un véhicule électrique, connecté et autonome. Conçu comme un objet connecté, le crossover est bourré de technologies.  Pas besoin de clé, les portes se déverrouillent via la reconnaissance faciale. A bord, à l’avant, un écran digital de 1,25 par 0,25 mètres fait office de  tableau de bord. Un partenariat avec Amazon Alexa permet d'activer les commandes par la voix. Un système de reconnaissance gestuelle est également disponible. Nourri à l’intelligence artificielle, le véhicule se veut intuitif et capable de s’adapter aux habitudes de son conducteur comme de ses passagers.

Commande de repas, de produits de produits de grande consommation… Byton rend également possible des services e-commerce et de livraison. Mais le véhicule se positionne aussi comme un tracker santé, avec des multiple fonctionnalités, comme le calcul du rythme cardiaque, de la tension, de la saturation en oxygène, du poids grâce à des capteurs intégrés au siège… Le tout connecté à un data-center et une plateforme évolutive. Comme Tesla, la voiture sera mise à jour régulièrement. Le constructeur précise également que son modèle est d'ores et déjà prêt pour l'arrivée de la 5G.

Une voiture 100% électrique
Le crossover sera disponible en deux versions : une version dotée d’une batterie de 71 kWh autorisant 400 km d’autonomie  et une version avec batterie 95 kWh, permettant 520 km d’autonomie. On apprend également que le véhicule se recharge à 80 % en 30 minutes, le constructeur ne précise ni la puissance admissible, ni le protocole utilisé.  La puissance n’a quant à elle pas été révélée.

Les premiers modèles prévus pour 2019
Le crossover de Byton sera commercialisé à partir de 45 000 dollars, pour le modèle de base. La commercialisation débutera en Chine dès 2019. L’Europe et les Etats-Unis devraient suivre en 2020. Et deux autres modèles sont déjà dans les cartons,  une berline et un monospace prévus en 2021 et 2022.
La promesse est alléchante. En espérant que Byton ne connaisse pas le même destin que Faraday Future.

 

Présentation de Byton en vidéo

 


 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale