Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Winc lève 5,7 millions de dollars pour son exploitation viticole pilotée par la donnée

Levée de fonds La start-up américaine Winc boucle un tour de table de 5,7 millions de dollars en Série D pour poursuivre sa production viticole pilotée par la donnée. Un cycle de financement moins élevé que prévu mais qui intervient dans un contexte de boom de la croissance pour cette jeune entreprise basée à Los Angeles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Winc lève 5,7 millions de dollars pour son exploitation viticole pilotée par la donnée
Winc lève 5,7 millions de dollars pour son exploitation viticole pilotée par la donnée © Winc

La start-up spécialisée dans le vin Winc a réussi à lever 5,7 millions de dollars. Sa campagne de financement participatif, lancée sur la plate-forme SeedInvest en août 2019, s’est clôturée le 27 mars 2020. Cette levée doit lui permettre d’acquérir un domaine viticole dès 2020, de lancer une marque de vin propre au deuxième trimestre et d'améliorer sa plate-forme e-commerce. En 2019, elle avait déjà levé 10 millions de dollars lors d’un cycle de financement en série C, qui portait sa valorisation à 85 millions de dollars.

Démocratiser le vin 

Lancée en 2011 sous le nom de Club W, la start-up de Los Angeles propose à ses débuts un site e-commerce avec une formule d’abonnement, résiliable à tout moment, qui permet à un utilisateur de choisir des bouteilles de vin en fonction de ses goûts et préférences via un système de recommandation. Rien de très original jusque-là, mais la jeune pousse américaine s’est rapidement orientée vers une offre personnalisée en s’adressant, notamment, aux millennials. Elle met au point un outil qui utilise les données issues des commentaires des clients pour identifier en temps réel les grandes tendances de consommation et ajuster la production de vins.

Elle se lance elle-même dans la production de vin propre en 2016, avec un parti-pris data-driven qui la positionne vers la démocratisation du secteur plutôt que sur un marché réservé aux connaisseurs. Elle met alors au point quatre références phares à partir des avis de ses abonnés. Certains de ses produits sont désormais référencés chez des enseignes comme Whole Foods (Amazon) ou Vons, lui fournissant une autre source de données précieuses en point de vente. "Après avoir été validées par une adhésion en ligne, certaines marques sont mises sur un marché bien plus large", résume la société. Près de 4 400 magasins et restaurants proposent désormais les vins produits par Winc.

15 millions de dollars visés

La jeune pousse, qui revendique 3,5 millions de notes, plus de 542 000 membres et près de 13 millions de bouteilles de vin vendues, affiche un chiffre d'affaires de 169 millions de dollars. A noter cependant que cette start-up californienne visait une somme trois fois plus élevée à l’ouverture de sa campagne de financement participatif. Celui-ci s’achève sans doute plus tôt que prévu dans un contexte compliqué pour le secteur de l’alimentaire et de la restauration hors domicile, mais qui pourrait se révéler favorable aux ventes en ligne.

Interrogée par Forbes sur l'impact du Covid-19 sur les ventes en ligne de vins, Winc a indiqué une augmentation de 578% de ses nouveaux membres en une semaine et une hausse de 49,6% des ventes directes aux consommateurs. Elle a accueilli en moyenne 2 102 nouveaux membres par jour en mars, contre 207 l’année dernière. Le marché du vin est estimé à 70 milliards de dollars dans le monde, dont seulement 2,6 milliards de dollars de ventes en ligne en 2019, en croissance de 22%.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media