Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Deux ans après avoir racheté Qualtrics, SAP va en faire à nouveau une société indépendante

Revirement majeur pour SAP. Moins de deux ans après avoir annoncé son intention de racheter Qualtrics, et moins d'un an après la concrétisation de l'opération, l'Allemand choisit de le faire rentrer en bourse en tant que société indépendante. S'il en gardera la majorité du capital, il est difficile de ne voir dans ce changement de cap un aveu d'échec.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deux ans après avoir racheté Qualtrics, SAP va en faire à nouveau une société indépendante
Deux ans après avoir racheté Qualtrics, SAP va en faire à nouveau une société indépendante © SAP

Qualtrics s'apprêtait à rentrer en bourse lorsque SAP l'a racheté pour 8 milliards de dollars en novembre 2018. Moins de deux ans plus tard, l'entreprise allemande annonce son intention... de faire de sa filiale une société indépendante cotée en bourse. Cette annonce datée du 26 juillet peut surprendre, et SAP la justifie à demi-mot par la nécessité de permettre à Qualtrics d'aller chasser des clients hors du périmètre de sa maison-mère. Ryan Smith, le dirigeant historique de Qualtrics, restera à la tête de l'entreprise.

L'Allemand entend cependant conserver la majorité du capital de Qualtrics, une société qui pour rappel se spécialise dans la "gestion de l'expérience", c'est-à-dire le niveau de satisfaction d'un groupe de personnes envers un produit, une marque, une entreprise ou autre. Cela passe principalement par des questionnaires.

Un revirement stratégique majeur
Christian Klein, le CEO de SAP, vante dans le communiqué une croissance de 40% de l'offre cloud de Qualtrics en 2019. Il semble cependant que ses projets pour cette acquisition n'aient pas porté leurs fruits, d'où ce revirement inattendu. On notera qu'il s'agit du dernier grand dossier qu'avait géré Bill McDermott, le précédent CEO de SAP, avant de quitter l'entreprise en novembre 2019.

Lors de la même annonce, Ryan Smith a déclaré que SAP était un "partenaire incroyable", tout en indiquant qu'il va continuer à développer l'écosystème de Qualtrics autour d'un "large éventail de partenaires". De toute évidence Qualtrics sort donc gagnant dans cette histoire tandis que SAP limite la casse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media