Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Quand le support technique PC de Dell se fait pirater...

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Des escrocs se faisant passer pour le support technique de Dell ont extorqué plus de 17 millions de dollars aux clients PC. Une opération qui suggère un piratage massif des données au service support et ternit l’image du constructeur texan.

Quand le support technique PC de Dell se fait pirater...
Quand le support technique PC de Dell se fait pirater... © Dell's Official Flickr Page - Flickr - c.c.

Encore un épisode de piratage qui ternit l’image de Dell. Une vaste opération d’escroquerie touche depuis des mois les détenteurs de PC de la marque texane. L’opération aurait déjà couté plus de 17 millions de dollars aux clients du constructeur aux Etats-Unis. C’est-ce que rapporte le journal Ars Technica.

 

De faux agents du support technique de Dell

Les escrocs se font passer pour des agents du service support technique de Dell. Ils appellent les clients sous prétexte que leurs ordinateurs ont subis des attaques mettant en danger le fonctionnement de leurs machines. Ils proposent de les réparer à distance en contrepartie de l’argent. Et pour éviter d’éveiller les soupçons, ils n’hésitent pas à étaler les connaissances fines qu’ils ont des clients.

 

"Ils connaissent tout : le numéro de série de l’ordinateur, les derniers problèmes remontés au service support de Dell, le mail et autres coordonnées personnelles", confie l’un d’eux au journal. De quoi les rendre crédibles. Le problème c’est qu'ils ne se contentent pas d’extorquer de l’argent. Ils profitent aussi de la prise en main à distance des PC pour en retirer l’antivirus afin de rendre les machines vulnérables aux logiciels espions et virus.

 

Microsoft, Apple touchés aussi

Dell n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet. Mais le niveau élevé de connaissance qu’ont les escrocs des clients suggère un piratage massif des données du service de support technique du constructeur. Cet épisode risque de ternir l’image du groupe déjà éclaboussé par un scandale de logiciel espion dans ses PC. Il met en lumière les failles dans son système de protection des données de ses clients.

 

Ce type d’escroquerie n’est pas nouveau. Il touche aussi d’autres marques comme Apple ou Microsoft. Mais, selon le journal, il frappe Dell à une échelle inédite.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale