Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Coup d'envoi à Toulouse et Montpellier de Digital113, un grand cluster numérique pour toute l'Occitanie

Annoncée dès 2015 et reportée à plusieurs reprises, la fusion des deux clusters numériques régionaux DigitalPlace et FrenchSouth.digital vient enfin de se concrétiser et de donner naissance à un grand cluster numérique : Digital113. Ambition et feuille de route.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Coup d'envoi à Toulouse et Montpellier de Digital113, un grand cluster numérique pour toute l'Occitanie
Coup d'envoi de Digital113, le nouveau grand cluster numérique d'Occitanie. Soirée inaugurale à Toulouse le 5 février 2019. © Digital113

Pas toujours facile de se mettre d'accord. Il aura finalement fallu plusieurs années de travail aux équipes des deux clusters numériques DigitalPlace, à Toulouse, et FrenchSouth.digital, à Montpellier, pour fusionner et donner naissance à un nouveau grand cluster numérique. Imaginée dès 2015, avec la signature d'une première convention de collaboration, la création de la nouvelle structure, très attendue, annoncée et reportée à plusieurs reprise, vient d'être lancée officiellement et d'être baptisée, à l'occasion d'une grande soirée inaugurale organisée simultanément à Toulouse et Montpellier ce mardi 5 février 2019.


Le nom du nouveau cluster : Digital113. "Un clin d'oeil à la route nationale 113 qui relie Toulouse à Montpellier et à notre ambition d'additionner des forces pour faire la démonstration qu'ensemble '1 + 1 = 3'", expliquent de concert les deux nouveaux co-présidents du nouveau grand cluster, Daniel Benchimol (président fondateur de DigitalPlace, créé en 2011 à Toulouse) et Pierre Deniset (président de FrenchSouth.digital, créé en 2015 à Montpellier sur la base de la fusion de trois associations régionales). Un rapprochement stratégique qui doit permettre aux acteurs de la filière numérique régionale de gagner en visibilité au plan national et international.


De nouvelles synergies et une visibilité à l'international

"Ce rapprochement favorise les synergies et va permettre de développer de nouvelles coopération entre les entreprises de la filière à l'échelle de toute l'Occitanie", explique Daniel Benchimol. Les deux co-présidents ont tenu à souligner la richesse des synergies possibles entre deux pôles aux positionnements très complémentaires, Toulouse jouant historiquement la carte des systèmes embarqués et de l’Internet des objets, quand Montpellier affiche ses expertises dans le multimédia et les jeux vidéo. "En additionnant nos forces, nous allons aussi gagner en visibilité, que ce soit en e-santé, en green IT, en FoodTech, en SportTech ou en FinTech", insiste Daniel Benchimol.


Pour encourager ces dynamiques de filières, pas moins de 18 groupes de travail, les "Factory", ont été mis en place à l'échelle de l'Occitanie. Ils seront pilotés chacun par un binôme d'adhérents et se réuniront régulièrement, pour proposer des actions collectives et des projets collaboratifs. L'ambition est aussi d'accélérer à l'international. Digital113 propose à ses adhérents un format d'atelier spécifique, intitulé "tables à secousses". L'objectif est de réunir quelques volontaires, invités à présenter leur plan d'actions et à évaluer ensemble, très concrètement, sa viabilité et sa pérennité. Une recette qui a déjà fait ses preuves au sein de DigitalPlace et qui sera dorénavant élargie à l'échelle de Digital113.


Doubler de taille d'ici 3 ans

Le nouveau grand cluster régional, avec ses 400 entreprises adhérentes (pour un effectif cumulé évalué à 17 000 emplois), se positionne déjà parmi les plus grands clusters numériques de France, mais ne souhaite pas en rester là. "Nous devrions doubler de taille d'ici 3 ans. Nos adhérents pèsent à peine un tiers des effectifs du numérique en Occitanie, nous avons donc encore de la marge de progression", souligne Daniel Benchimol.


Très présent sur les deux métropoles de Toulouse et de Montpellier (toutes deux labellisées FrenchTech), Digital113 a inscrit dans sa nouvelle feuille de route d'irriguer l'ensemble des territoires régionaux. L'objectif est d'agglomérer les synergies partout dans les départements, que ce soit à Nîmes, Perpignan, Tarbes, Rodez, Albi, Castres, mais aussi Auch, Mende ou encore Carcassonne... "Notre ambition est de faire de l'Occitanie un de leaders du numérique en Europe et dans le monde", souligne Daniel Benchimol.


Digital113 dispose d'une équipe opérationnelle de 11 permanents (avec un siège à Toulouse et un établissement secondaire à Montpellier) et d'un budget annuel de 1,2 millions d'euros, soutenu par la Région Occitanie et des collectivités locales (métropoles de Toulouse, Montpellier, Nîmes et Perpignan, communautés d'agglomération du Sicoval et de Carcassonne). 
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale