Docomo, Samsung et d'autres s'associent dans les puces

TOKYO (Reuters) - NTT Docomo, premier opérateur de téléphonie mobile au Japon, a annoncé mardi un accord de partenariat avec le sud-coréen Samsung Electronics et d'autres entreprises japonaises pour développer des puces destinées aux smartphones.

Partager

Docomo et Samsung coopéreront notamment avec les japonais NEC, Panasonic et Fujitsu dans le cadre d'une coentreprise. Docomo mettra sur pied une filiale qu'il dotera de 450 millions de yens (4,4 millions d'euros) en vue de ce partenariat, précise-t-il dans un communiqué.

Produire eux-mêmes des puces permettra aux différents partenaires de réduire leur dépendance en composants vis-à-vis de Qualcomm, qui domine le marché des semi-conducteurs pour téléphones multifonctions.

Tim Kelly, Patrice Mancino pour le service français, édité par Marc Angrand

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS