Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google ouvre un espace de formation pour les start-up à Station F

Google a annoncé le 15 février 2018 l'ouverture d'un espace dédié à la formation des start-up dans l'incubateur Station F, à Paris. Cette installation s'inscrit dans l'engagement de Google France pour former 1000 start-up en 2018.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google ouvre un espace de formation pour les start-up à Station F
Xavier Niel, Sébastien Missoffe, François Bracq et Roxanne Varza. © Google

Google souhaite former 1000 start-up aux outils numériques sur le territoire français d’ici fin 2018. Dans cette perspective, l’entreprise a ouvert le jeudi 15 février un espace de 150 m² dans l’incubateur parisien Station F. Le lieu sera dédié à la formation de toutes les start-ups, qu’elles soient en phase d’amorçage ou en voie d’internationalisation.

"De longue date, on a souvent été investisseurs ou coinvestisseurs avec Google dans des start-up, avec une volonté d’aider les entrepreneurs et de les faire avancer", introduit Xavier Niel, le fondateur renommé de Station F.

 

Un programme en trois phases : start, grow, scale

Pendant trois mois, deux coaches de Google accompagneront les entrepreneurs à travers des conférences, des ateliers pratiques en petits groupes et des rendez-vous individuels avec des experts. Au programme, on retrouve un atelier "Google Analytics", "Développer son entreprise grâce au référencement naturel", "Installer le tracking de son site avec Google Tag Manager"... N’importe quel entrepreneur, même extérieur à Station F, peut s’inscrire en ligne à ces activités.

"On vise tout type de start-up intéressée par nos solutions, quel que soit leur stade de maturité. On a un programme en trois phases : start, grow and scale. Start pour des start-up en phase d’amorçage qui sont sur la construction du produit. Grow pour des start-up qui ont leur produit mais qui cherchent leur premier marché. Et scale pour la phase d'internationalisation", détaille à L’Usine Digitale François Bracq, chargé des relations entre Google France et les start-up.

Dans le cadre de ce partenariat, Google offrira également un crédit pour sa plateforme cloud à hauteur de 20 000 euros à toutes les start-up de Station F. "Elles pourront héberger leurs premiers produits et avoir des capacités de calcul pour développer des nouvelles technologies", explique François Bracq.

 

Quatre ateliers numériques à venir en régions

Cette installation à petite échelle marque un premier pas fait par Google pour accompagner les start-up françaises. Du côté de Station F, on suggère que les discussions ont été longues pour faire venir l’entreprise. "Google a des grosses présences à Londres et, dans d’autres pays en Europe, il y a les Google Campus [ndlr : trois sont installés à Londres, Madrid et Varsovie]. C’est un format qu’ils n’avaient pas pensé à dupliquer en France, donc c’est rentré un peu dans les discussions de trouver d’autres modèles”, retrace à L’Usine Digitale Roxanne Varza, directrice de Station F.

Le 22 janvier, Google annonçait déjà un plan d’investissement en France avec la constitution d’une équipe de recherche dédiée à l’intelligence artificielle. L’entreprise a également révélé l’ouverture prochaine en régions de quatre "ateliers numériques" dédiés à la formation, notamment pour les étudiants, les PME et le grand public. Le premier de ces espaces ouvrira à Rennes. En octobre 2017, Google promettait également une augmentation de ses effectifs de 50 % dans son siège parisien durant 2018.

 

“Google est une des marques les plus demandées par les start-up"

A l'issue de ces trois mois, l’espace de formation fermera pour laisser la place à d’autres entreprises mais les coaches de Google resteront à Station F “pour répondre aux questions des start-up de Station F”. Le lieu devrait par la suite accueillir d’autres grands groupes ou acteurs souhaitant montrer leurs produits.

A l’intérieur de l’espace, on retrouve aussi une exposition des produits Google : l’enceinte connectée Google Home, le casque de réalité virtuelle Daydream View… Le lieu serait-il un showroom déguisé ? "Google est une des marques les plus demandées par les start-up parce qu’elle produit tellement de différents outils : les analytics, les ad words… C’est impossible de se développer sans Google, c’est pour ça qu’ils sont là", conclut Roxanne Varza.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media