La DGCCRF réclame 48,5 millions d’euros à Apple… pour les opérateurs télécoms

La direction générale de la concurrence a porté plainte contre Apple pour des clauses contractuelles illégales qu’il aurait imposées aux opérateurs français.

Bercy lui réclamerait le remboursement de 40,5 millions d’euros aux opérateurs et 8 millions d’euros d’amende.

Partager
La DGCCRF réclame 48,5 millions d’euros à Apple… pour les opérateurs télécoms

BFM Business a révélé le 5 avril que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait porté plainte contre Apple France et la filiale irlandaise du groupe Apple Distribution International, pour des clauses contractuelles imposées à Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR. Des clauses que Bercy juge tout simplement illégales car elles rendent les contrats "manifestement déséquilibrés" en faveur du californien.

40,5 millions d'euros pour les opérateurs et 8 millions d'amende

Fort de son attractivité, Apple impose ainsi par exemple depuis longtemps aux opérateurs de le payer pour la mise en avant de ses produits en boutique ou pour en faire la publicité. La DGCCRF réclamerait donc le remboursement de ces services pour un total de 40,5 millions d’euros (6,7 millions pour Bouygues Telecom, 8,2 millions pour Free, 11,6 millions pour Orange et 14 millions pour SFR) auxquels s’ajouteraient 8 millions d’euros d’amende.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS