Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Bluetooth se dope avec sa version 5.0 pour mieux servir l'Internet des objets

Sigfox, LoRa, ZigBee, Wi-fi Halow... La compétition dans les technologies pour l'internet des objets est rude. Pour autant le Bluetooth reste souvent le premier choix, notamment dans la smart home. Sa nouvelle version est d'ailleurs conçue spécifiquement pour, avec une importante augmentation de ses performances.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Bluetooth se dope avec sa version 5.0 pour mieux servir l'Internet des objets
AwoX, une ampoule intelligente connectée en Bluetooth. © Salque Jean-Louis D.R. voir les IPTC

Le consortium Bluetooth a adopté le 7 décembre la spécification Bluetooth 5.0. Les fabricants d'appareils et d'accessoires divers (smartphones, ordinateurs, casques audio, voitures, smart home...) vont pouvoir l'intégrer dans leurs produits dès 2017. Cette nouvelle mouture s'est concentrée sur l'amélioration de ses performances, avec une portée jusqu'à quatre fois supérieure, une vitesse de connexion deux fois plus élevée, et huit fois plus de bande passante que le Bluetooth 4.2. Le tout en conservant bien évidemment ses fonctionnalités "low energy".

 

L'objectif est de rendre le standard plus attractif pour l'Internet des objets, cas d'usage dans lequel il s'avère aujourd'hui limité (par exemple sur le nombre d'objets pouvant être pris en charge simultanément). Il pourrait notamment rendre le Bluetooth plus attractif pour des applications industrielles grâce à des connexions plus stables et gérant mieux les interférences avec d'autres technologies sans fil.

 

Les smartwatchs pourraient également en bénéficier, permettant une meilleure réactivité et des contenus plus riches. Si les applications liées à la transmission du son ne connaîtront pas de changement spécifique avec cette version, elle bâtira néamoins le socle sur lequel de futures fonctionnalités de ce type seront construites, avec une sortie prévue en 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media