Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le super-ordinateur Watson d’IBM va travailler à Wall Street

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après avoir brillé au jeu télévisé Jeopardy, Watson va bientôt devenir conseiller chez Citigroup. Le géant de l’informatique l’a annoncé mardi 6 mars.

Le super-ordinateur Watson d’IBM va travailler à Wall Street
Le super-ordinateur Watson d’IBM va travailler à Wall Street © D.R.

L’intelligence artificielle de Watson n’a décidément pas de limite. Après plus de quatre ans de recherche, IBM a trouvé un emploi à Watson, son ordinateur surdoué, capable de comprendre des questions posées sur le ton de la conversation et d’y répondre de façon "naturelle" avec une grande précision.

Il va donc intégrer les bureaux de Citigroup à Wall Street en utilisant le cloud-computing. Une nouvelle étape d'envergure pour IBM, qui avait déjà vendu sa technologie à la société Wellpoint, spécialisée dans la gestion des soins médicaux. Le super-ordinateur interviendra entre autres dans la gestion des outils bancaires, le risk management et le suivi des clients. IBM espère ainsi aider les entreprises, notamment en identifiant les risques qu’un intervenant humain pourrait négliger. Avec une capacité de lecture de 200 millions de pages en trois secondes, Watson dispose en effet d’atouts évidents. Sa vitesse et sa précision pourraient rapidement le rendre indispensable, comme l’expliquent les ingénieurs d’IBM.


En février 2011, le super-ordinateur avait déjà brillé sur une chaîne télévisée. Après plusieurs jours de compétition, Watson l’emportait sur les champions du jeu Jeopardy. Il finit avec un total de gains de 77 147 dollars, contre 24 000 dollars pour Ken Jennings, son concurrent le plus proche, qui avait gagné par le passé 74 fois de suite contre d'autres joueurs humains.


 

Une belle victoire pour le successeur de Deep Blue ! En 1997, ce super-ordinateur avait battu le champion du monde d’échecs Garry Kasparov

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale