Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 8 OS mobiles qui veulent concurrencer iOS et Android

Sur le site InfoWorld, le journaliste spécialiste du secteur des mobiles, Galen Gruman, livre son analyse du marché des OS. Ubuntu Touch, Firefox OS, Tizen, Sailfish, WebOS, Nokia Series 40, BlackBerry, et Windows Phone veulent leur part du gâteau, mais ce ne sera pas une partie de plaisir.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 8 OS mobiles qui veulent concurrencer iOS et Android
Les 8 OS mobiles qui veulent concurrencer iOS et Android © nrkbeta - Flickr - C.C.

Alors qu’iOS et Android dominent le marché des OS mobiles, les challengers se pressent à l’entrée de la cour des grands : Ubuntu Touch, Firefox OS, Tizen, Sailfish, WebOS, Nokia Series 40, BlackBerry et Windows Phone. Certains espèrent prendre la place des leaders, ou du moins la troisième place. Mais ce n’est pas gagné, selon Galen Gruman d’InfoWorld.

Dans le grand public, Android domine largement le marché, suivi par iOS. En entreprise, ces positions sont inversées. Reste-t-il une place sur le podium ? Les challengers devront-ils se contenter de niches ?

Pour se démarquer des deux géants, les prétendants devront cibler de nouveaux marchés selon trois niches, ou trois "angles".

Cibler les régions pauvres

Pour les 5 milliards de gens "pauvres", le prix est un facteur décisif. Dans ces régions, Android se vend encore le mieux, sur des modèles de smartphone chinois, indiens ou coréens très bon marché. Grâce aux anciens modèles d'iPhone devenus accessibles, iOS arrive juste derrière. Pour ces marchés émergents, deux réalités sont à prendre en compte : c'est l’accès aux data qui coûte le plus cher, pas le smartphone et, dans ces pays, le smartphone est utilisé véritablement comme un ordinateur, les besoins sont parfois inattendus. Sur ces marchés, deux challengers ont des chances de tirer leur épingle du jeu : les Nokia Series 40 avec la série Asha et les Samsung Tizen. Nokia et Samsung y bénéficient encore d’une bonne popularité.

Jouer sur la simplicité

La simplicité d’utilisation pourrait attirer ceux qui trouvent iOS et Android trop complexes à utiliser. C’est le discours de Windows Phone, qui peine encore à convaincre le marché, malgré l’imposant dispositif marketing déployé. C’est aussi ce que tente de proposer l’éditeur de Linux desktop Canonical avec son Ubuntu Touch, ainsi que la fondation Mozilla avec Firefox OS. Mais ces deux projets sont encore trop immatures. On trouve également dans les prétendants à la simplicité Tizen de Samsung et Sailfish, une réincarnation de l’initiative open source Meego par Nokia. Mais aucun de ces prétendants n’a réussi à convaincre rééllemen l'expert d'InfoWorld.

Miser sur l’ouverture

Les développeurs et la communauté open source militent pour des systèmes ouverts à base d’HTML5, en opposition aux systèmes fermés iOS et même Android. C’est le combat que mènent Ubuntu Touch et Firefox OS. Mais cet argument a peu de poids pour les utilisateurs. Le combat de Linux pour conquérir les postes de travail tournant sous Windows l'a montré. L'échec est cuisant. Sur mobile, les utilisateurs préfèrent encore les apps "natives" plus réactives, car techniquement elles utilisent le langage et les capacités de chaque plateforme.

Galen Gruman livre au final ses pronostics pour la 3ème place du podium : s’il y en a un, ce serait BlackBerry 10. Mais rien n’est moins sûr, car aucun prétendant n’a la capacité à percer, si ce n’est dans des niches spécialisées.

Pierre Tran

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale