Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Niantic étoffe sa plateforme de développement de jeux en réalité augmentée

La start-up américaine Niantic, connue pour le jeu Pokémon Go, renomme sa plateforme de réalité augmentée et en étend les fonctionnalités pour séduire plus de développeurs tiers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Niantic étoffe sa plateforme de développement de jeux en réalité augmentée
Niantic étoffe sa plateforme de développement de jeux en réalité augmentée © Niantic

L'entreprise américaine Niantic, qui est entre autres à l'origine du jeu Pokémon Go, remet à neuf sa plateforme Niantic Real World destinée aux développeurs tiers. Celle-ci change de nom au passage et devient Niantic Lightship. L'annonce a eu lieu le 11 mai.

La start-up, notamment à l'origine du jeu mobile Pokémon Go, met à disposition des développeurs indépendants sa suite d'outils et de services : géolocalisation, réalité augmentée multi-utilisateurs (via le cloud), réseau social, gestion des données, achats intégrés, publicité, etc. L'objectif est de leur permettre de créer "des expériences multijoueur et de leur donner vie avec des notions de profondeur, de physique, d'occlusion et de segmentation sémantique", indique Niantic.

De nombreuses avancées pour les développeurs 
Disponible en version bêta, ce nouveau SDK est le résultat des retours de "centaines de développeurs issus du jeu vidéo et d'autres domaines" détaille la start-up. Il donne notamment accès à la technologie de cartographie en temps réel à l'aide des caméras des smartphones que Niantic a acquis en rachetant 6D.ai.
 


La start-up a également apporté des améliorations à ses fonctionnalités de segmentation sémantique, qui permettent la distinction entre différents éléments (sol, ciel, bâtiments, etc.) dans une scène. Enfin, la fonctionnalité multijoueur a été boostée pour permettre aux développeurs d'offrir à un maximum de huit joueurs le partage d'une expérience dans le même espace du monde réel en simultané.

Il y a quelques mois, la start-up américaine a été mandatée par Nintendo pour développer de nouveaux jeux en réalité augmentée sur smartphone, à commencer par la licence Pikmin. Niantic développe par ailleurs son propre système de positionnement virtuel (VPS) et travaille pour offrir toujours plus d'outils aux développeurs, à commencer par une géolocalisation et un ancrage de contenu persistant plus précis. L'enjeu pour l'entreprise est, au-delà des ces succès de ses propres jeux, de réussir à imposer sa plateforme comme une référence. A noter qu'elle travaille également sur ses propres lunettes de réalité augmentée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.