Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Quelle est la monnaie du Salvador ? Le Bitcoin !

Le Bitcoin a désormais cours légal dans le petit pays d'Amérique Centrale, où il sera obligatoirement accepté comme moyen de paiement. Le Salvador est le premier pays à à adopter une cryptomonnaie comme monnaie nationale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Quelle est la monnaie du Salvador ? Le Bitcoin !
Le Bitcoin est désormais une monnaie légale au Salvador, au même titre que le dollar US. © MichaelWuensch - Pixabay

Ceci est une première mondiale, et elle sera observée de près. Ce mardi 7 septembre, le Bitcoin devient la nouvelle monnaie officielle du Salvador. Elle coexistera avec sa devise en cours depuis 20 ans, le dollar américain. Une loi, adoptée au mois de juin, oblige tous les commerces à accepter le Bitcoin comme moyen de paiement. Ce tout petit pays d'Amérique Centrale, qui compte 6,4 millions d'habitants selon la Banque Mondiale, est le premier pays à adopter une cryptomonnaie comme monnaie nationale. Mais l'initiative rappelle l'émission par le Venezuela d'une cryptomonnaie locale, baptisée Petro, indexée sur les réserves pétrolières du pays.

L'un des objectifs poursuivis par le président salvadorien, Nayib Bukele, est de réduire les frais prélevés sur les transferts d'argent, la diaspora salvadorienne représentant plus de 1,5 million de personnes qui contribuent à 22% du PIB. Il compte aussi sur la cryptomonnaie pour pallier la très faible bancarisation de la population : 70% des habitants ne possèdent pas de compte bancaire. Enfin, il espère que le Bitcoin représentera un bon investissement pour la population, malgré sa forte volatilité.

Les institutions financières très critiques
Les citoyens sont invités à télécharger le portefeuille électronique officiel développé localement, baptisé "Chivo", et pour les y inciter, le chef de l'Etat a décidé d'offrir 30 dollars en bitcoin pour chaque création de compte. 200 distributeurs de bitcoin permettant d'échanger des dollars ont par ailleurs été installés dans le pays. Enfin, un fonds de 150 millions de dollars est destiné à garantir la convertibilité entre la devise et la cryptomonnaie. Populaire en Amérique du Sud, l'adoption du Bitcoin à l'échelle nationale est soutenue par l'Argentine et le Paraguay.

Les institutions financières se montrent beaucoup plus circonspectes. Le Fonds monétaire international (FMI) a averti des risques pesant sur la stabilité des prix, le blanchiment d'argent (lié au trafic de drogue), la fraude fiscale et la balance des paiements. L’agence de notation Moody’s a abaissé la note du pays, estimant que l'instauration du Bitcoin comme monnaie nationale fragilisait sa gouvernance et remettait en cause l'obtention de l'aide financière actuellement en négociation avec le FMI.