Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Samsung sort le premier objet connecté NB IoT / LTE-M grand public, une balise GPS

mis à jour le 25 octobre 2017 à 13H19
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Samsung complète sa gamme d'objets connectés avec un petit traceur GPS, le Connect Tag. Particularité : il est le premier objet grand public connecté avec les technologies bas débit cellulaires NB-IoT et LTE-M.

Samsung sort le premier objet connecté NB IoT / LTE-M grand public, une balise GPS
Samsung sort le premier objet connecté NB IoT / LTE-M grand public, une balise GPS © Samsung

Les premiers objets électroniques grand public NB-IoT / LTE-M (deux dérivés de la 4G) arrivent. Samsung vient de dévoiler une petite balise GPS (et Glonass, son équivalent russe) compatible avec ces technologies, le Connect Tag. L'objet, qui n'a rien de révolutionnaire (il permet de localiser facilement un objet, un animal, une personne) est le premier à être compatible avec ces technologies cellulaires bas débit. Il pourra transmettre des coordonnées GPS avec une faible consommation énergétique, mais utilisera aussi les signaux Wi-fi pour fournir de la localisation. Il peut aussi faire office de balise connectée compatible avec l'écosystème Smartthings de Samsung, pour allumer la lumière lorsque son porteur entre dans une pièce équipée, par exemple.

 

Samsung annonce une autonomie de sept jours seulement, ce qui est notoirement insuffisant pour ce type d'objet et très inférieur aux solutions optimisées en Sigfox et LoRa déjà sur le marché, qui peuvent tenir plusieurs mois avec une pile.

 

LTE-m et NB-IoT, des technos grand public ?

Jusqu'ici, le premier débouché envisagé pour le NB-IoT et le LTE-M (aussi connu sous le nom de Cat-M2 et  LTE Cat-M1) était plutôt industriel ou lié aux smart cities (télérelève de compteurs, gestion des déchets), comme le réseau concurrent Sigfox et l'écosystème LoRa (Orange et Objenious en France). Samsung ouvre donc timidement un nouveau marché davantage grand public pour le LTE-M / NB-IoT.


Le géant sud-coréen, qui commercialisera d'abord le Connect tag dans son propre pays, se pose ainsi en pionnier de cette technologie naissante. Quelques opérateurs ont commencé à mettre à jour leurs réseaux pour les rendre compatibles LTE-M et NB-IoT, comme Orange, AT&T et Verizon pour le LTE-m, Vodafone, Telefonica et Singtel pour le NB-IoT. En Corée du sud, l'opérateur SK prévoit de déployer à la fois un réseau LoRa et le LTE-M dans les prochains mois. Les opérateurs télécoms veulent utiliser ces solutions bas débit pour remplacer les actuelles technologies M2M (objets connectés par carte SIM en 2G) dont les réseaux vont s'éteindre dans les prochaines années.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale