Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

San Francisco-Los Angeles en 30 minutes, Elon Musk imagine un moyen de transport révolutionnaire

Elon Musk, figure de l'innovation dans la Silicon Valley et co-fondateur entre autres de Paypal et Tesla Motors, a annoncé mener des recherches sur un moyen de transport révolutionnaire permettant de se rendre de San Francisco à Los Angeles en un temps record.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

San Francisco-Los Angeles en 30 minutes, Elon Musk imagine un moyen de transport révolutionnaire
San Francisco-Los Angeles en 30 minutes, Elon Musk imagine un moyen de transport révolutionnaire

L'idée d'un système de transport à très grande vitesse, le train à sustentation magnétique, n'est pas nouvelle, rapporte Wired. Elle avait déjà été évoquée en 1901 et le concept du train à sustentation magnétique était présent dès les années 1910.

Mais maintenant l'un des plus grands inventeurs de la Silicon valley, Elon Musk, l'homme derrière Paypal, Space X et Tesla Motors, un fabricant de voitures électriques, veut s'y mettre sérieusement avec le "Hyperloop". Il permettrait de relier des villes comme San Francisco, Los Angeles et New York en 30 ou 45 minutes.  Un "tube" similaire à la fois à "un Concorde, un canon électrique et une table de air hockey", selon Musk.

Déjà, ET3, une société américaine située dans le Colorado, travaille sur le système d"Evacuated Tube Transport" (ETT) , qu'ils décrivent comme "le voyage dans l'espace mais sur terre". (Le concept est démontré dans la vidéo ci-dessous). Cela tombe bien car Musk a annoncé vouloir collaborer avec des personnes sérieuses sur le projet, et ne pas vouloir breveter son concept, mais plutôt utiliser un modèle collaboratif ouvert "open source".

Comment ça marche?

Le Hyperloop fonctionne de façon similaire au système de tube pneumatique à l'ancienne. Un tunnel "sous vide" géant, qui pourrait être partiellement souterrain, serait combiné au système de sustentation magnétique utilisé sur les trains à grande vitesse habituels. Pas de frottement des rails, pas de résistance du vent, pas de possibilité de collision, et une vitesse hors du commun.

Musk estime que ce type de transport pourrait être auto-suffisant en énergie grâce à l'utilisation de panneaux solaires. Clairement, l'idée est encore dans ses premiers développements, mais mérite reflexion. Le Hyperloop devrait fonctionner à une vitesse proche de 11 000 kilomètres/heure pour pouvoir effectuer un San Francisco-Los Angeles en 30 minutes.

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale