Uber lève 2 milliards et chercherait à développer Uber Works, un service de main-d'oeuvre à la demande

Uber plancherait sur "Uber Works", un service de main-d'œuvre à la demande pour proposer des serveurs ou agents de sécurité lors d'événements ponctuels. L'entreprise de VTC mène une politique de diversification dans l'idée de réaliser son introduction en Bourse. Allant dans ce sens, l'entreprise a réalisé sa première émission obligataire et a levé 2 milliards de dollars.

 
Partager
Uber lève 2 milliards et chercherait à développer Uber Works, un service de main-d'oeuvre à la demande

Uber marque une étape de plus dans sa politique de diversification. Après la livraison de nourriture (UberEats) et son service de livraison par camion (Uber Freight), voici Uber Works. L'entreprise de VTC chercherait à développer cette nouvelle application à Chicago, selon le Financial Times. Cette dernière consisterait à pouvoir embaucher ponctuellement et à la demande des agents de sécurité ou des serveurs, précise le site d'information.

Uber Works, un service de main-d'oeuvre à la demande

Uber voudrait donc appliquer son modèle de "véhicule à la demande" à la main-d'oeuvre afin de proposer serveurs et agents de sécurité lors d'événements ponctuels. Uber aurait commencé le recrutement pour cette nouvelle application, ajoute le Financial Times. L'offre d'emploi parle d'un "projet spécial" avec une équipe basée à Chicago ayant "des objectifs ambitieux", relate encore le site d'informations. Les candidats potentiels doivent avoir de l'appétence pour le travail à la demande et être préparés à être appelés à des moments demandés comme la nuit, les week-ends et pendant les vacances, décrit en substance l'annonce.

Une levée de 2 milliards

Cette nouvelle application serait développée dans l'idée de la poursuite de sa stratégie de diversification avec en ligne de mire son introduction en Bourse courant 2019. Allant dans ce sens, Bloomberg a révélé jeudi 18 octobre 2018 que l'entreprise a levé 2 milliards de dollars auprès d'un groupe de financiers triés sur le volet.

Plus précisément, Uber a émis sa première émission obligataire qui lui a permis de réaliser cette levée de fonds montrant que l'entreprise de VTC séduit les investisseurs. Cette émission obligataire a été réalisée par placement privé et non auprès de l'ensemble du marché. Ainsi l'entreprise de VTC, qui est déficitaire et continue de s'étendre, n'a pas eu à publier ses comptes. Ces derniers restant encore un secret bien gardé…

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS