Uber investit 150 millions de dollars à Toronto et se rêve en plate-forme multimodales

Uber a annoncé jeudi 13 septembre 2018 investir 150 millions de dollars dans son centre de recherche de Toronto. L'entreprise de VTC américaine souhaite y ouvrir un nouveau laboratoire d'ingénierie afin de faciliter et d'accélérer sa stratégie de diversification consistant à offrir différents moyens de transport sur sa plate-forme, explique The Globe and Mail.

Partager
Uber investit 150 millions de dollars à Toronto et se rêve en plate-forme multimodales

Uber va investir 200 millions de dollars canadiens (131,5, M€) dans son centre de recherche de Toronto sur les cinq prochaines années. En déplacement au Canada jeudi 13 septembre 2018, le CEO d’Uber Dara Khosrowshahi a fait cette annonce. Si ce centre est initialement focalisé sur la recherche dans le développement du véhicule autonome, cette somme va permettre d'y ouvrir un second laboratoire courant 2019. Uber prévoit aussi de plus que doubler les effectifs du centre en passant de 200 personnes employées aujourd'hui à 500, détaille The Globe and Mail.

Un lab pour accélérer la diversification d'Uber

Ce nouveau laboratoire d'ingénierie va être chargé de faciliter le déploiement des nouveaux produits d'Uber dans le monde entier. Concrètement cela passe par l'accélération des mises à jour de la plate-forme de VTC qui cherche à intégrer différents services. Uber aimerait passer d'une plate-forme unique de VTC à une application multimodale recensant plusieurs moyens de transports, explique The Globe and Mail.

Par exemple, à Toronto, Uber a commencé par lancer le service de VTC classique UberX puis, de nouvelles fonctions ont successivement été ajoutées, détaille The Globe and Mail. L'option d'un VTC partagé avec Uber Pool a été suivie de l'ajout d'Uber Pool Express qui consiste à faire circuler les véhicules sur des lignes fréquentées et à faire marcher les utilisateurs plusieurs mètres afin qu'ils aillent à des points de départs ne faisant pas dévier le véhicule de sa course.

A San Francisco, Uber a même ajouté des vélos électriques sur sa plate-forme. Et l'entreprise ne compte pas s'arrêter là puisqu'elle a investi dans Lime, une start-up qui propose des trottinettes électriques en libre-service. En proposant des options de transports de moins en moins chères, le CEO d'Uber affirme au journal canadien que le but est de compléter l'offre de transport existante.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS